Les 8 (très) bonnes affaires de la Juventus recrutées pour 0€ !

Jonathan Ferdinand - mardi 08 janvier 2019 2.6k Likes

En fin de contrat avec Arsenal, le milieu de terrain gallois Aaron Ramsey suscite l'intérêt des plus grands clubs européens. Le Paris Saint-Germain, le Bayern Munich et même la Juventus sont sur les rangs du buteur maudit. Désireux de rester dans son club jusqu'à l'été prochain, il sera libre de s'engager où il le souhaite lors de l'ouverture du prochain marché estival des transferts. Certainement en pleine période de réflexion, la Juve est déterminée à l'attirer pour venir épauler Paulo Dybala, Blaise Matuidi et Cristiano Ronaldo.

D'autant que faire des bonnes affaires, recruter des joueurs libres qui "performeront" sous la tunique à rayures noires et blanches, c'est devenu un spécialité des Juventini depuis une bonne dizaine d'années maintenant. De la première vraie bonne affaire en 2009 à la dernière en date, passage en revue des 8 joueurs libres recrutés pour pas un sou.

8 bons joueurs de la Juve recrutés pour 0€

Fabio Cannavaro (2009)

Après trois saisons passées sous les couleurs du Real Madrid, le Ballon d'Or 2006 rejoint la Vieille Dame en tant qu'agent libre. Un transfert gratuit et dans l'ensemble bénéfique pour les deux parties. Si ce n'est pas le Cannavaro aussi performant qu'à son premier passage (2004-2006), il dispute 33 matches sous le maillot juventino. Utile.

Andrea Pirlo (2011)

Le retour au premier plan de la Juventus est forcément associé à la signature d'Andrea Pirlo à l'été 2011 (pour 0€, rappelons-le). Il contribue largement au titre de champion d'Italie 2012. Son calme, son talent et sa classe seront aussi précieux pour mener la Juve en finale de Ligue des Champions 2015. La Juve et Pirlo étofferont leur palmarès de quatre Scudetti ensemble, ainsi que d'une Coupe d'Italie et deux Supercoupes d'Italie. Classe.

Paul Pogba (2012)

Né à Manchester United en tant que footballeur, c'est à la Juve que Paul Pogba y grandit. Il devient une révélation aux yeux du monde en rayé. C'est certainement là-bas que, jusqu'ici, nous avons vu le meilleur Pogba. Recruté pour 0€, il repartira d'où il est venu contre 120 millions d'euros. Le coup aura été parfait, la Juve en aura profité, Pogba est devenu un homme, les caisses sont remplies.

Fernando Llorente (2013)

Arrivé libre de l'Athletic Bilbao à l'été 2013, le longiligne attaquant apparaît comme une vraie bonne affaire pour venir épaule le petit mais robuste Carlos Tévez. Après des débuts moyens, Fernando Llorente devient complémentaire avec l'Apache et ne sort plus du onze à l'hiver 2014. Sa deuxième saison est plus mitigée avec la concurrence d'Alvaro Morata notamment, mais 27 buts en 92 matches pour un joueur libre, c'est forcément un bon coup.

Kingsley Coman (2014)

Non, la Juve n'a pas recruté que des joueurs en fin de carrière pour 0€. Paul Pogba mais aussi Kingsley Coman sont deux exemples qui prouvent bien le contraire. Le très jeune ailier gauche français (18 ans à l'époque) s'engage avec la Vieille Dame en provenance du PSG. Ses débuts sont intéressants, sa saison dans l'ensemble aussi et le Bayern Munich souhaite l'acquérir. Le club bavarois l'obtient en prêt pour deux ans, le tout, assorti d'une option d'achat de 21 millions d'euros. Bonne affaire là-encore pour les caisses de la Juve.

Sami Khedira (2015)

En fin de contrat avec le Real Madrid, le champion du monde allemand rejoint Turin à l'issue de son contrat. Toujours sous le maillot bianconeri aujourd'hui, il est un élément important et précieux du milieu de terrain. Une bonne affaire de plus.

Dani Alves (2016)

Après une histoire longue de cinq années avec le FC Barcelone, Dani Alves rejoint la Juventus en juin 2016. Il a déjà 33 ans mais ne vient pas en préretraite. Il ne joue qu'une seule saison mais est très précieux dans le système mis en place par Massimiliano Allegri. Alves rompt finalement son contrat pour rejoindre (avant lui) le PSG de son grand ami Neymar.

Emre Can (2018)

Élément clé du milieu de terrain de Liverpool 2017-2018, Emre Can signe en tant qu'agent libre en juin 2018. Il n'en est qu'à son début de son aventure à Turin mais signer un tel joueur pour un prix aussi famélique est déjà une bonne affaire. À suivre...

Mention spéciale : Andrea Barzagli (2011)

Le défenseur central italien n'est pas arrivé pour 0€ mais pour 300.000€ en provenance du VfL Wolfsbourg. Mais quand on sait qu'il est devenu une pièce maîtresse de la défense à trois des Juventini, on ne pouvait pas l'inclure dans ce top 8. Depuis sa signature pour presque rien en 2011, Barzagli a disputé 267 matches pour trois buts mais surtout sept titres en Serie A et deux finales de Ligue des Champions. Solide comme un roc.

Oui, faire des affaires sur le marché des transferts, c'est encore possible.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté