"J’ai peur de sortir dans la rue par honte"

Jonathan Ferdinand - lundi 12 mars 2018 0 Like

Arrivé à Barcelone en juillet 2016 en provenance du Valence CF, André Gomes peine à justifier le montant de son transfert, 35 millions d’euros assortis de 20 millions de bonus. Pis, le milieu de terrain portugais est régulièrement la cible des sifflets du Camp Nou qui attend plus de lui. Malgré les critiques, André Gomes a accepté de revenir sur sa situation au cours d'un entretien touchant accordé à Panenka.

Le champion d’Europe portugais affiche clairement ses états d’âmes : "Je ne me sens pas bien sur le terrain, je ne profite pas de ce que je peux faire. Mes six premiers mois ont été plutôt bons, mais les choses ont changé ensuite et ma vie est devenue très compliquée. Ce n’est peut-être pas le bon mot, mais tout est devenu un enfer, parce que j’ai commencé à ressentir davantage de pression."

Au sein des plus grands clubs, la force mentale est tout aussi importante que les qualités physiques ou techniques. Si André Gomes ne manque pas de qualité footballistique, il semble avoir du mal à gérer la pression liée au Barça : "La pression est énorme. Je me sens mal pendant les matches, je n’ai que des idées noires, même pendant les entrainements. Trop penser me porte préjudice, car je ressasse les mauvais choses et n’arrive pas à avancer. Mes partenaires m’aident beaucoup mais les choses ne vont jamais dans mon sens."

"Plusieurs fois, j’ai eu peur de sortir de chez moi, de marcher dans la rue, tellement j’ai honte. Je me renferme, je ne veux pas démontrer la frustration que je ressens. Je ne parle à personne, je ne dérange personne, tellement j’ai honte." Le mal est profond pour André Gomes qui n’a débuté que 4 matches de Liga cette saison. Un transfert cet été semble plus que d’actualité pour le milieu de terrain qui n’est pas assuré d’intégrer le groupe portugais pour le Mondial russe.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté