Pourquoi il n'y a plus qu'un arbitre sur le terrain ?

Hugo Saturnin - lundi 01 avril 2019 163 Likes

Le football, pourtant très populaire, abrite encore quelque secret méconnu du grand public. C’est le cas notamment des règles concernant les arbitres, qui occupent pourtant un rôle essentiel dans le bon déroulement d’une rencontre de football. Très peu de personnes savent que lors des premières règles établies en 1863, deux arbitres étaient présents sur le terrain.

Lors d’une rencontre, chaque équipe était dans l’obligation de désigner un arbitre et, lorsque le moment s’y prêtait, pouvait se plaindre d’un litige à leur officiel respectif. Les deux arbitres devaient néanmoins se coordonner afin de prendre la meilleure décision possible. Pour aider au bon déroulement d’une rencontre, un troisième homme était mobilisé mais contrairement aux deux arbitres principaux, dans l'aire de jeu, celui-ci se trouvait sur la ligne de touche.

Une révolution de l’arbitrage

Cette personne avait pour principal rôle de lancer le chronomètre d’une partie mais pouvait aussi aider les deux arbitres en cas de désaccord et donc trancher à la place des deux officiels sur le terrain. Des méthodes d’arbitrage jugées inefficaces qui n’auront pas convaincu l’IFAB, l’instance qui détermine et fait évoluer les règles du jeu du football. En 1891, le système d’arbitrage va subir une révolution.

Le rôle de l’arbitre, tel que l’on le connait aujourd'hui, va naître. Dès cette date historique, l’officiel en charge de la rencontre peut exclure des joueurs, siffler des penaltys et des coups francs et devient en quelque sorte le réel patron du match. Autre changement radical, les deux autres arbitres deviennent donc des juges de touches et ont pour principal fonction d’aider leur collègue présent au centre lors des hors-jeux, des touches et des fautes.

Depuis quelques années, le système d’arbitrage a encore évolué avec l’introduction d’un quatrième arbitre, placé entre les deux bancs de touche afin d’assurer la discipline des remplaçants. En 2008, c’est l’arbitre de surface qui a fait son apparition sur les terrains de football afin de d'aider ses collègues pour détecter les fautes dans la surface ou valider un but et ce, malgré la goal-line technology.

Un rôle qui a encore évolué en 2018 puisque les officiels sont maintenant aidés par l'assistance vidéo dans la majeure partie des championnats européens (VAR). Et qui sait, peut-être que dans quelques années, l’arbitre pourrait même disparaître totalement des terrains.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté