Les fans de foot choqués par un article de Libération sur Sala

Jonathan Ferdinand - mardi 22 janvier 2019 2.8k Likes

C'est une information qui a fait le tour de la planète : l'avion ramenant Emiliano Sala vers Cardiff, son nouveau club, a disparu au-dessus de la Manche, au nord de l'île de Guernesey. Les recherches ont duré jusqu'à 3h du matin la nuit dernière avant de reprendre à 9h ce mardi. Pour l'instant, les équipes de sauvetage ne trouvent rien et les espoirs de retrouver le joueur, un autre passager et le pilote se font de plus en plus minces.

Il convient toutefois d'être patient et prudent. Surtout, il faut respecter les disparus et leurs proches. Et du respect, les fans de foot n'en ont pas trouvé dans l'article de Libération sur Emiliano Sala intitulé "Emiliano Sala, merveille argentine d'un foot mondialisé". Ils se sont en effet insurgés du début du papier - on dit l'attaque dans le jargon - qui fait intervenir maladroitement l'argent au moment de présenter l'ancien joueur du FC Nantes.

Jugez plutôt : "A 28 ans, Emiliano Sala était à la veille de faire fortune, on veut dire vraiment : de 40 000 euros mensuels bruts au FC Nantes, l’attaquant argentin venait de parapher un contrat avec le FC Cardiff lui promettant environ 300 000 bruts ; un prix plus en rapport avec le rendement d’un joueur qui fut début décembre le meilleur buteur de Ligue 1 (il a clôturé sa demi-saison nantaise à 12 buts), à égalité avec un Kylian Mbappé qui, lui, joue avec les meilleurs joueurs du monde."

Si le reste du papier est bien moins maladroit, l'attaque a vivement fait réagir journalistes et anonymes sur les réseaux sociaux. On veut bien les comprendre. Si le reste du papier, bien écrit par ailleurs, flirte entre éloge et hommage, le caractère déplacé de l'amorce reste en travers de la gorge. Une maladresse que l'on préfère oublier, à l'inverse d'Emiliano Sala qui, peu importe l'issue de ce drame, restera dans le coeur des fans de foot, qu'ils soient Gallois, Nantais ou autre.

Hommage à Emiliano Sala, disparu en mer le lundi 21 janvier 2019 :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté