Le contrat secret de Marcelo Bielsa qui met le LOSC dans le pétrin

Hugo LC - samedi 16 décembre 2017 1.3k Likes

Ce vendredi, le LOSC a officialisé le départ de Marcelo Bielsa, qui était jusqu'alors suspendu de ses fonctions par ses dirigeants. "Arrivé au terme de la procédure engagée à l’encontre de Marcelo Bielsa, le LOSC informe qu’il a rompu le contrat qui le liait à son entraîneur", pouvait-on lire dans un communiqué publié par le club nordiste hier soir.

Ce samedi, le quotidien L'Équipe apporte de plus amples informations. Selon les dires de l'avocat de Marcelo Bielsa, Me Carlos Brusa, l'entraîneur argentin avait posé ses conditions avant de s'engager avec le LOSC. Des conditions qui figuraient dans un contrat non officiel et qui lui assurent le versement d'une énorme somme d'argent en cas de licenciement.

En effet, en plus du contrat officiel qui a logiquement été déposé à la LFP, Bielsa en a signé un deuxième – sous seing privé - avec la holding Victory Soccer, qui détient le LOSC. Grâce à ce contrat gardé secret auprès de la Ligue, El Loco ne repart pas du nord de la France les mains vides. Cette manoeuvre va ainsi lui permettre de récupérer une somme comprise entre 15 et 16 millions d’euros, selon L'Équipe. Une information confirmée par son avocat : "J'ai toujours dit que la rupture envisagée par le club avait seulement pour but de reculer l'échéance, dans un contexte financier difficile", a-t-il expliqué au quotidien français.

En outre, d'autres éléments apparaissent sur le contrat secret signé par Bielsa, comme la rémunération de ses adjoints (une pratique interdite en France), une totale autonomie dans la gestion et les convocations des joueurs, ou encore l'accès à une chambre d'hôtel cinq étoiles. 

Des révélations qui ne font évidemment pas les affaires du LOSC, dont l'audition devant la DNCG a découlé sur une interdiction de recrutement et des menaces de relégation administrative. 


OL-OM : la bande annonce exceptionnelle de Canal+ version Star Wars :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté