Bielsa voit Malcuit comme l'un des meilleurs latéraux français

Hugo LC - samedi 04 novembre 2017 5 Likes

Arrivé au LOSC l'été dernier avec pour ambition de propulser le club nordiste dans une autre dimension, Marcelo Bielsa vit un début de saison cauchemardesque. Si l'entraîneur argentin souhaite toujours mettre en place un plan de jeu précis, ses joueurs n'adhèrent pas forcément à ses méthodes. 

C'est par exemple le cas de Kévin Malcuit, qui s'est récemment brouillé avec son entraîneur après avoir été écarté du groupe lillois. En conférence de presse, l'ancien coach de l'Olympique de Marseille est revenu sur cet épisode, sans langue de bois. 

"Kévin Malcuit a joué 5 matches sur 12 depuis le début de saison. Je suis donc dans l’obligation d’être attentif sur son état de santé. Jeudi dernier, avant le match face à Marseille, j’ai mis en place un entraînement spécial pour vérifier les aptitudes physiques de Malcuit. Nous savons tous que ce n’est pas parce qu’un joueur est en bonne condition physique, qu’il est forcément apte à jouer un match de première division. La bonne santé ne suffit pas", a-t-il dans un premier temps avancé en conférence de presse. 

"Ce qui caractérise Malcuit, c’est son explosivité. Elle fait de lui un joueur différent. Ce jeudi-là, ses capacités, et notamment ses sprints, étaient 10 fois inférieures à ce qu’il produit habituellement en match. Il effectue environ 500 mètres de sprints par match et lors de cet entraînement, il en a effectué 10 de moins. C’est une donnée très importante. Il était en bonne santé et avait très envie de jouer. Mais il n’avait pas démontré qu’il avait retrouvé tous ses moyens. Si je l’avais aligné face à Marseille, peut-être qu’il aurait été en mesure de relever le défi. Mais cela aurait peut-être engendré une nouvelle blessure car il aurait été en sur-régime. La seule chose que j’ai faite, c’est protéger Kévin Malcuit. Je n’ai aucun problème avec lui.”

Un épisode qui n'a pas empêché Marcelo Bielsa de dire tout le bien qu'il pensait de l'ancien latéral de l'AS Saint-Étienne. "Kévin Malcuit ? C'est le joueur français qui possède le plus de qualités pour triompher au poste d'arrière-droit."

À noter que durant cette même conférence de presse, Marcelo Bielsa a eu un échange houleux avec un journaliste, qui a tout simplement tenté de lyncher le coach de 62 ans. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté