Boateng : "Pour moi, c’est un gosse qu’on a lancé dans une piscine géante"

Hugo Pereira - mercredi 11 septembre 2019 0 Like

Le passage de Kevin Prince Boateng au FC Barcelone a été aussi inattendu qu’anecdotique. L’attaquant ghanéen, arrivé lors du dernier mercato hivernal, n’a quasiment pas joué (4 apparitions toutes compétitions confondues) mais il a pu côtoyer les stars du vestiaire blaugrana telles que Lionel Messi, Luis Suarez et… Ousmane Dembélé.

Dans un entretien accordé à Sport BILD, le fantasque attaquant a tenu à défendre le jeune attaquant formé au Stade Rennais : “Il est très tranquille, il ne parle pas beaucoup. C’est encore un gamin pour moi. Tu dois le traiter comme tel, et c’est possible qu’il arrive en retard parfois. Il y a des joueurs qui font ça pour défier le club, mais ce n’est pas le cas pour lui, il est comme un petit garçon. Quand un jeune gagne autant d’argent et est un personnage public, il faut le diriger dans la bonne direction. Pour moi, il est toujours un gosse qui a été jeté dans cette piscine immense, qui a soudainement valu 150 millions d’euros en une nuit et ne sait toujours pas comment tout fonctionne, parce que lui ce qu’il veut vraiment c’est jouer au football.”

L’actuel joueur de la Fiorentina a poussé son propos en expliquant que l’argent gangrène le football dès le plus jeune âge : “Il n’est pas normal qu’un jeune de 18 ans gagne 3 ou 4 millions d’euros net par an. Et s’il gagne ça, l’argent doit être encadré de façon à ce qu’il en voit le moins possible. De quoi a besoin un jeune de 18 ans ? Une voiture pour aller à l’entraînement, un bel appartement et de l’argent pour faire du shopping de temps en temps, c’est tout.” Une déclaration qui ne sera sans doute pas suffisante pour expliquer les excès du jeune joueur français auprès de la direction du FC Barcelone.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté