Les autorités brésiliennes auraient bloqué le VAR durant Brésil-Argentine !

Hugo Saturnin - jeudi 04 juillet 2019 0 Like

Dans la nuit de mardi à mercredi, le Brésil a dominé son rival historique, l’Argentine, dans le cadre de la demi-finale de la Copa América 2019 (2-0). Un succès obtenu grâce à des réalisations de Gabriel Jesus et Roberto Firmino. La formation auriverde affrontera le Pérou, vainqueur cette nuit du Chili (3-0), en finale de la compétition.

Outre le résultat final, la rencontre entre Brésiliens et Argentins a été marquée par la présence de Jair Bolsonaro, le président du Brésil, dans les tribunes du stade. Le chef de l’état a suscité l'attention en posant avec Neymar après avoir pris un bain de foule avec le public à la mi-temps de la partie. Mais ce jeudi, le leader de l'extrême droite est au coeur d’une polémique qui devrait faire couler beaucoup d’encre.

Et pour cause, selon plusieurs médias brésiliens, dont Globoesporte, les services de sécurité de Jair Bolsonaro sont soupçonnés d’avoir provoqué des problèmes sur l’utilisation du VAR durant la rencontre. Ces derniers se seraient branchés sur la même fréquence que celle utilisée par les arbitres vidéos pour échanger avec l'officier central, ce qui aurait provoqué un dysfonctionnement de l’outil en question.

À noter que plusieurs joueurs argentins, dont Lionel Messi, se sont plaints de la non-utilisation de l’assistance vidéo sur plusieurs actions du match. Si le président brésilien est soupçonné d’avoir interagi sur le score de la partie, la CONMEBOL assure de son côté ne pas avoir rencontré de difficultés concernant l'utilisation du VAR.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté