Ce sacrifice fort de Bouna Sarr pour jouer en équipe de France

Jonathan Ferdinand - vendredi 26 octobre 2018 1.9k Likes

Et si le prochain à devoir pousser la chansonnette à Clairefontaine s'appelait Bouna Sarr ? Tous les supporters marseillais rêvent de le voir en Bleus. Un songe qui pourrait bien devenir réalité, faute de performances convaincantes de Benjamin Pavard et d'un manque de concurrence dans le couloir droit. Repositionné en début de saison dernière par Rudi Garcia à ce poste, l'ancien Messin a une vraie carte à jouer, et il pourrait bien être le prochain bizut de l'équipe de France.

Preuve qu'il n'est plus si loin du Château, sa pré-convocation reçue pour le dernier rassemblement d'octobre, pour affronter l'Islande (2-2) puis l'Allemagne (2-1). Le match moyen de Pavard face à la Nationalmannschaft risque de conforter Didier Deschamps dans ses intentions d'essayer Bouna Sarr. S'il a déjà 26 ans, le Marseillais ne semble pas pressé pour honorer sa première sa sélection avec le coq aux deux étoiles. En témoigne le sacrifice consenti : refuser de jouer la Coupe du monde 2018 avec le Sénégal. "J'y ai réfléchi (d'opter pour le Sénégal), avoue-t-il pour L’Équipe. L'appel du sélectionneur est arrivé d'un coup, peu de temps avant la liste. J'ai dû prendre une décision sur un délai très court."

"Ce n'était pas facile, d'autant que j'ai eu mes problèmes d'épaule, il fallait se faire opérer. C'est dur de refuser une Coupe du monde, je connaissais de nombreux joueurs du Sénégal en plus, qui a un très bon groupe. Mais je ne regrette pas, j'assume mes choix. (…) Les Bleus, forcément, ça fait rêver."

Un rêve que Bouna Sarr touche du doigt, avant peut-être de le vivre. Le joueur de l'OM sait qu'il est observé de près par le staff des Bleus. Dimanche, au Vélodrome, Guy Stéphan et Franck Raviot assisteront au Classique contre le PSG. La même générosité offensive, un peu plus de rigueur défensive, et le staff de « DD » pourrait être définitivement convaincu.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté