Ce qu’il s’est vraiment passé le soir où Génésio a disjoncté

Jonathan Ferdinand - samedi 08 septembre 2018 395 Likes

Cette semaine, nous vous relations l’altercation impliquant l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Bruno Génésio. Selon les premières rumeurs en provenance de la capitale des Gones, un fan de l’OL un peu trop agité, insultant et manquant de respect à la fille du technicien rhodanien aurait tenté d’agresser ce dernier, le faisant totalement dégoupiller. Une thèse qui a vite pris de l’ampleur et généré de nombreux messages de soutien à son égard, de son ancien joueur Alexandre Lacazette au journaliste Pierre Ménès.

Toutefois, une enquête publiée vendredi soir par L’Equipe tend à démonter cette version des faits. La scène se déroule au Azar Club, une discothèque lyonnaise. Bruno Génésio s'y serait rendu aux alentours de 4h30 du matin en compagnie de quelques amis, après avoir fêté son 52e anniversaire dans un restaurant. L’ancien de l’OL aurait refusé une photo à un homme d'une quarantaine d'années avec qui il avait discuté pendant de longues minutes. Son interlocuteur lui aurait alors lancé : "Je vais la prendre avec ta fille". Une provocation à l'origine de l'altercation entre les deux hommes, qui commencent ensuite à s'insulter et se bousculer. Jusqu'à ce qu'ils soient sortis par les videurs.

génésio : « Je vais lui ****** sa mère »

L'échauffourée se poursuit néanmoins à l'extérieur du bar. Selon deux témoins, Génésio,  "hors de lui" aurait lancé un "je vais lui n***** sa mère" à l'homme, qui ne serait pas supporter de l'OL, comme les premières rumeurs le laissaient entendre. Une insulte audible sur la vidéo que nous vous avions diffusé et que nous vous remettons à disposition ci-dessus. On apprend par ailleurs que Bruno Génésio, décrit comme très accessible, avait eu affaire à des fans plus tôt dans la soirée, sans qu'aucun incident n’avait été à déplorer.

Dans un long communiqué, l’Olympique Lyonnais a réagi samedi après-midi à cette enquête du journal. Un communiqué au ton surréaliste dont voici un extrait : "Le procédé est grossier au point d’occulter volontairement, dans ce qui est sensé être une analyse, toute argumentation positive à Bruno Genesio. L’Equipe donne ainsi la parole aux seuls rares détracteurs et se garde d’opposer leurs commentaires, ne serait-ce que sur le plan technique du fond de jeu, à l’avis positif de techniciens professionnels qui, comme l’a exposé par exemple dernièrement Eric Carrière, apprécient plutôt les bases du fonds de jeu de l’OL."

S’il convient de reconnaitre que Bruno Génésio est régulièrement le coupable idéal pour les supporters lyonnais, le communiqué du club mélange tout. Celui-ci évoque une nouvelle fois la concurrence déloyale du Paris Saint-Germain et son argent qatari mais compare aussi le cas Didier Deschamps au cas Bruno Génésio. Ce qui est sûr c'est que cette altercation et ses conséquences ne vont pas calmer l'environnement déjà très électrique autour du technicien rhodanien.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté