Ce que Cavani a dit à Neymar après sa faute

Antoine Mérand - mardi 20 novembre 2018 1.7k Likes

Vendredi dernier, l’image avait fait le tour du monde : Cavani mettait Neymar à terre.

Le Brésil recevait l’Uruguay en amical, pour un match terne et sans grand intérêt, remporté sur la plus petite des marges par la Seleção (1-0) grâce à un penalty transformé par Neymar à un quart d’heure de la fin. Neymar qui s’est de nouveau démarqué pour un excès de colère suite à une énième faute commise contre lui. Sauf que cette fois-ci, c’est l’un de ses collègues de club qui en est l’auteur, et pas des moindres : Edinson Cavani.

Conscient de son geste, l’Uruguayen est allé s’excuser après avoir reçu un carton jaune, mais Neymar, d’un geste désapprobateur du bras, lui a fait comprendre que ce n’était pas le moment. Cavani lui a ensuite lancé un drôle de regard en lui redonnant le ballon, source de discorde. Depuis, libre aux médias d’écrire ce qu’ils veulent et de s’amuser de cet événement. C’est certainement pour cette raison que Cavani a accepté de se rendre sur RMC Sport hier soir, pour revenir sur l’incident au micro de Team Duga.

Les mots de Cavani :

"Les choses qui se passent sur le terrain, c'est le foot. Mais après, nous sommes des amis, des frères, des coéquipiers. Mais pendant le match, tu veux gagner, c'est normal et défendre ta sélection. Mais je n'ai rien fait de particulier, je ne l'ai pas touché. Je suis aller le voir et je lui ai dit que je ne l'avais pas touché, seulement ça. Mais j'ai fait avec lui comme j'aurais fait avec un autre. Il n'y a pas besoin d'en parler, il n'y a rien. Ce sont les médias qui en parlent ", a déclaré El Matador avec la bienveillance qu'on lui connait. Il reviendra également sur le traitement médiatique de cette altercation :

"Je crois que tout le monde attend ça, qu'il se passe quelque chose entre nous pour en parler. Mais sincèrement, il n'y a rien eu de particulier sur le terrain. Si j'avais voulu faire quelque chose comme ça, je n'aurais pas attendu la fin du match. Je l'aurais fait avant."

Neymar a lui aussi tenu à démentir quelconque rancœur entre les deux Parisiens : "Nous sommes coéquipiers, ça ne sert à rien de vouloir allumer un incendie alors qu’il n’y a rien."

Affaire classée.

La faute de Cavani :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté