Le comportement des jeunes Bleus agace les cadres de l'équipe de France

Jonathan Ferdinand - jeudi 29 mars 2018 2.5k Likes

L'équipe de France s'est imposée, mardi, en Russie, en amical (3-1), quatre jours seulement après sa surprenante défaite face à la Colombie (2-3). Didier Deschamps avait décidé pour l'occasion de faire confiance aux jeunes en alignant notamment une attaque Martial-Dembélé-Mbappé. L'attaquant du Paris Saint-Germain, titularisé au poste de numéro 9, a brillé en inscrivant un doublé.

L'attitude des jeunes pousses tricolores n'a pour autant pas plu à certains cadres de l'équipe, dont Blaise Matuidi et Laurent Koscielny. Le milieu de la Juve a notamment évoqué "le bleu de chauffe". "Aujourd’hui on a vu que le très haut niveau ça ne pardonne pas, a expliqué Matuidi. On a beaucoup de jeunes joueurs. Mais quand on est au niveau international, il n’y a plus de jeunes. Il faut mettre le bleu de chauffe."

"Dans les moments difficiles, on n’a pas su se serrer les coudes quand il fallait", a-t-il poursuivi. Il a également eu un mot au sujet de Kylian Mbappé à qui il demande encore plus d’implication : "C’est un phénomène, il est extraordinaire. Après, je suis un peu un vieux briscard mais il faut parfois lui tirer les oreilles pour qu’il fasse encore plus d’efforts défensifs."

Même constat du côté de Laurent Koscielny. Le défenseur d'Arsenal mettra un terme à sa carrière internationale après la Coupe du monde 2018 et ne se fait pas prier pour dire ce qu'il pense. "Dans le foot, le talent ne suffit pas, mettre onze individualités ne suffit pas, a-t-il regretté au micro de RMC. Il faut un collectif, il faut mettre le bleu de chauffe, aller au combat, courir, proposer pour son partenaire et l'aider en phase défensive. Là ce sont des matches amicaux, mais on sait qu'en compétition officielle ça ne passera pas."

"Ces jeunes joueurs sont peut-être pétris de talent mais il y a une limite à ne pas franchir, c'est d'être suffisant et nonchalant sur le terrain, a ajouté le joueur de 32 ans. Il faut faire attention et donner plus pour le collectif. Les joueurs sont capables de créer des décalages mais après il faut faire les efforts, pas pour soi mais pour le collectif."

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté