La Ligue argentine veut sanctionner les clubs qui refusent de jouer !

Luxmana P. - samedi 14 mars 2020 0 Like

Le monde entier vit une situation inédite. Le coronavirus a pointé le bout de son nez et l'ensemble de la société voit son quotidien être bouleversé. Le football n'y a pas échappé et de nombreux championnats ont été contraints de prendre des mesures exceptionnelles pour éviter de prendre des risques insensés.

Si en Europe la Ligue 1, la Premier League, la Serie A ou d'autres ligues ont été suspendues, certaines n'en sont pas encore à ce stade. C'est le cas de l'Argentine, où le championnat se poursuit actuellement. Néanmoins, River Plate a décidé de ne pas disputer sa rencontre du week-end face à l'Atlético Tucumán puisque son défenseur présentait des symptômes semblables à ceux du Covid-19. Un choix que le club a expliqué à travers un communiqué.

"River Plate informe que le Club restera fermé dans son intégralité à partir du samedi 14 mars et pour une durée indéterminée (...), de plus, nous estimons que la poursuite de la compétition comporte des risques graves pour la santé de notre équipe professionnelle et celle de toutes les personnes impliquées dans l’organisation d’un match officiel. Compte tenu de cela, River Plate a décidé que, pour des raisons de force majeure, il ne disputerait pas le match du samedi 14 mars contre l’Atlético Tucumán", pouvait-on ainsi lire.

Si la décision est compréhensive, elle vient directement s'opposer avec celle de la Ligue, qui exige que le championnat se poursuivre malgré tout. "Ce jour, les autorités nous ont informés que les matches de football pouvaient être joués, en prenant la précaution de le faire sans public, afin d’éviter la propagation éventuelle du virus COVID-19. Ils nous ont également assuré que les acteurs, ne faisant pas partie des groupes à risque et étant des professionnels, pouvaient poursuivre leur travail normalement, comme le font chaque jour des milliers d’Argentins dans les usines, les hôpitaux et tant d’autres lieux (...) En cette période d’incertitude mondiale due à une situation totalement atypique, il ne devrait y avoir aucune place dans notre football pour des positions individualistes ou unilatérales."

Et la Superliga Argentina ne s'est pas arrêtée en si bon chemin puisqu'elle a aussi menacé de sanctionner les clubs qui refusent de prendre part aux rencontres : "L’attitude adoptée unilatéralement par un club de la Superliga fera l’objet de sanctions. La réglementation régit la concurrence et tous les secteurs doivent y être subordonnés. Surtout si les autorités nationales ne trouvent pas de raisons scientifiques de limiter la tenue des rencontres, à partir du moment où elles sont disputées à huis clos et sans public."

Dans le même temps, l'adversaire de River Plate, l'Altético Tucumán, a fait savoir qu'il suivrait les directives de la Ligue et était prêt à jouer, pendant qu'un certain Diego Maradona a lui apporté son soutien au club de Buenos Aires. "Je les soutiens à mort, regardez-moi, je n’ai pas la chair de poule, mais je les soutiens à mort. Si les joueurs sont déterminés dans leur décision, je les défendrais jusqu’au bout." Alors que l'unité devrait être de mise, l'heure est aux divisions...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté