Les Anglais peuvent-ils vraiment boycotter le Mondial 2018 ?

Paul Courant - dimanche 18 mars 2018 0 Like

Après l'empoisonnement sur le sol britannique d'un ex-espion russe de 66 ans (Sergueï Skripal) et de sa fille, la diplomatie britannique a annoncé qu'elle boycotterait la Coupe du monde en Russie, jugeant que les Russes étaient certainement coupables de ce meurtre sur leur territoire. Aucun ministre ou membre de la famille royale ne sera donc présent en Russie l'été prochain. Mais qu'en est-il de l'équipe d'Angleterre ? 

Dans un premier temps, même si les Anglais ne sont pas favoris, ils ont une très bonne génération de jeunes joueurs (Kane, Sterling, Rashford...). De plus, ils ont bénéficié d'un tirage dans leurs cordes : groupe G avec le Panama, la Tunisie et la Belgique et un éventuel huitième de finale face à la Colombie ou la Pologne en cas de qualification en poule. Un boycott de la compétition ne serait donc pas judicieux, puisque la voie vers les quarts de finale s'ouvrirait aux Britanniques pour la première fois depuis 2006.

Financièrement, un boycott par l'équipe entraînerait un fiasco. Les droits télévisuels, les sponsors ou encore les publicités autour des joueurs sont déjà négociés par la fédération anglaise et les chaînes de télévision. Si l'équipe ne se rendait pas en Russie, cela constituerait un énorme trou dans les caisses. 

Mais l'idée du boycott, qui germait dans les têtes des dirigeants britanniques, ne restera sans doute finalement qu'une idée. Car boycotter une compétition internationale peut coûter très cher à une fédération. Si l'on se penche sur les règlements et statuts de la FIFA, on s'aperçoit qu'elle se situe au-dessus des pays, qu'elle possède ses propres règles et qu'elle ne doit donc en aucun cas subir d'éventuels conflits diplomatiques. Les sanctions prévues à l'encontre d'un pays qui serait tenté par un boycott ne sont pas des moindres. Les Anglais risqueraient donc une suspension pour les prochaines éditions. 

Pour ces diverses raisons, nous devrions donc bel et bien voir Harry Kane et sa bande en Russie l'été prochain. Reste à savoir si l'équipe de Gareth Southgate s'offrira un parcours digne de sa sélection ou non.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté