Pour Jacques-Henri Eyraud, l'OM n'est pas le plus grand club de France

Hugo LC - mardi 26 mars 2019 1.3k Likes

Dans une interview accordée au Dauphiné Libéré, Jacques-Henri Eyraud a évoqué de nombreux sujets, notamment la stratégie mise en place par les dirigeants pour refaire de l'Olympique de Marseille le club qui a tant brillé par le passé sur la scène européenne. Mais certains mots choisis risquent de contrarier les supporters...

"Notre responsabilité, c’est d’amener l’Olympique de Marseille vers un équilibre financier. Que l’activité puisse s’autofinancer. Il n’est pas question de dégrader un peu plus les résultats, il est question de les améliorer. L’OM est la seconde équipe française. C’est grâce à ses supporters, grâce à la passion qu'il y a autour de ce club. J’ai lu récemment dans une enquête qu’il y avait 50 000 ultras en France et que 40% d’entre eux étaient Marseillais", a-t-il déclaré dans un premier temps, avant de poursuivre.

"On est sur plusieurs projets importants. Le premier, c’est la pelouse. Au classement des pelouses l’OM est à un rang indigne. On va changer aussi la sono qui est relativement inaudible aujourd'hui. Même chose pour la lumière. Après, restera la performance des joueurs sur le terrain. Quel que soit le supporter que vous êtes, vous attendez qu’ils mouillent le maillot, qu’ils fassent preuve des valeurs que ce club véhicule : la combativité, l’esprit collectif, l’offensive", conclut le président, intéressant dans ses propos mais parfois maladroits vis-à-vis des fans dans la teneur de ceux-ci. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté