Les 5 favoris pour remporter le trophée FIFA The Best

Jonathan Ferdinand - vendredi 27 juillet 2018 1.4k Likes

Après avoir décidé de ne pas renouveler le partenariat avec France Football en 2016 concernant l'attribution du Ballon d'Or, la FIFA a vu le prestigieux trophée individuel retourner aux mains de l'hebdomadaire. Une décision volontaire de la part de l'instance du foot mondial dans l'optique de créer ses propres trophées : les FIFA The Best. Et pour la troisième édition, une nouvelle fois, du lourd figure parmi les prétendants, dévoilés mardi par la FIFA.

Si Didier Deschamps, Zinédine Zidane ou Jürgen Klopp font office de grands favoris parmi la liste des nommés pour le prix de l’entraîneur de foot masculin de 2017-2018, les joueurs sont bien plus compliqués à départager. Qui de Cristiano Ronaldo, Kevin de Bruyne, Antoine Griezmann, Eden Hazard, Harry Kane, Kylian Mbappé, Lionel Messi, Luka Modric, Mohamed Salah ou Raphaël Varane l'emportera ? Difficile à dire, mais on va tout de même essayer de dégager un top 5 des favoris au trophée FIFA The Best 2017-2018 du meilleur joueur.

5. Lionel Messi

Les plus :

Le quintuple Ballon d'Or a encore prouvé sa régularité la saison dernière en Liga. Malgré un jeu bien plus collectif qu'à l'époque du Barça de Guardiola, Lionel Messi est encore une machine à marquer. La preuve, l'Argentin a terminé meilleur buteur européen avec 45 buts en 54 matches à l'issue de l'exercice 2017-2018, toutes compétitions confondues avec le FC Barcelone. Équipe dont il est par ailleurs la pièce maîtresse, celle qui a réussi à décrocher une Liga et une Coupe du Roi. Et dire qu'on a failli ne pas évoquer ses 18 passes décisives...

Les moins :

Malgré trois coups d'éclats contre Chelsea, il a moins brillé en Ligue des Champions. Son impuissance au retour contre la Roma en est la preuve. Impuissance qui rappelle d'ailleurs sa Coupe du monde très moyenne avec l'Argentine et interrompue prématurément par l'équipe de France en huitièmes de finale. Ça devait être le Mondial de Messi, ça ne l'a pas été.

4. Antoine Griezmann

Les plus :

Le gros point positif dans la candidature d'Antoine Griezmann, c'est assurément sa Coupe du monde, qu'il a remporté avec l'équipe de France. Un Mondial qu'il a disputé dans la peau d'un leader technique dans le jeu des Bleus, avec 4 réalisations, dont une en finale, et 2 passes décisives. Mais ce n'est pas tout puisque le Mâconnais a également remporté la Ligue Europa avec l'Atlético de Madrid. D'ailleurs, comme contre la Croatie en Russie, il a réussi sa finale face à l'OM en inscrivant un doublé.

Le moins :

Peu de point négatif à signaler pour Antoine Griezmann. Quid de la Ligue Europa ? Est-elle justement considérée lorsqu'il s'agit de récompenser le meilleur joueur de l'année ? Pas sûr...

3. Kylian Mbappé

Les plus :

Là encore, la Coupe du monde joue énormément. A seulement 19 ans, Kylian Mbappé a réussi son Mondial et assumé avec brio le numéro 10 de l'équipe de France. Double-buteur contre l'Argentine, buteur en finale, le gamin de Bondy fait vite et bien. En plus du sacre, il a terminé avec Griezmann co-meilleur buteur des Bleus (4 buts) et remporté le trophée de meilleur jeune du Mondial. Trois autres arguments viennent servir sa candidature : ses trois titres nationaux avec le PSG et son âge, qui lui donne plus de crédit aux yeux du monde du foot. La preuve, Pelé en personne l'a adoubé. Enfin, on peut évoquer sa côte médiatique. C'est d'ailleurs ces deux derniers arguments qui nous on fait mettre Mbappé devant Griezmann.

Le moins :

Comme tous les autres, Mbappé aussi a un talon d'Achille : le championnat de France, moins exposé (pas forcément à raison) et le parcours assez court du PSG en Ligue des Champions, sorti en huitièmes par le Real Madrid.

2. Cristiano Ronaldo

Les plus :

En décembre dernier, Cristiano Ronaldo comptait 6 buts en Liga, pas plus. Il a au final terminé deuxième meilleur buteur européen, derrière Lionel Messi, avec 44 buts en 44 matches. Un coup d'accélérateur impressionnant. Autre argument en faveur du Portugais, ses stats et ses coups d'éclats en Ligue des Champions. Personne n'oubliera son retourné contre la Juventus, son nouveau club. Par ailleurs, il a réalisé un début de Mondial tonitruant avec un triplé contre l'Espagne.

Le moins :

Sa fin de Coupe du monde, forcément. En tant que champion d'Europe, l'heure était à la confirmation, CR7 n'a pas fait mieux que les huitièmes. Mais à la différence de Leo Messi, il compense son Mondial insuffisant par son parcours XXL en "Champions" avec le Real.

1. Luka Modric

Les plus :

Il n'est pas devenu champion du monde avec la Croatie mais a pleinement réussi son tournoi, même en échouant en finale. Il a été le maestro des Vatreni, le joueur qui a guidé et rayonné, le "key player" de Zlatko Dalic. La preuve, la FIFA l'a récompensé avec le titre de meilleur joueur de la Coupe du monde. Le petit milieu de terrain a également été la pièce maîtresse du Real Madrid en Liga et surtout en Ligue des Champions, qu'il a remporté pour la troisième fois consécutive. Un dernier argument, qui a également son importance, c'est le côté politique du prix. En effet, la FIFA ne préférera-t-elle pas récompenser un joueur qui a "performé" dans sa compétition et qu'elle a déjà honoré d'un prix, plutôt qu'un autre joueur qui a rayonné dans la compétition de l'UEFA, en l’occurrence Cristiano Ronaldo en Ligue des Champions ?

Le moins :

Son poste ? Ne pas être attaquant est souvent rédhibitoire dans la course à un titre individuel...

Ce top 5 sera-t-il vérifié ? Réponse lors de la cérémonie de remise des prix organisée par la FIFA le 24 septembre prochain, à Londres.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté