Le FC Barcelone pourrait être exclu de la Coupe du Roi !

Hugo LC - vendredi 18 janvier 2019 2.4k Likes

Jeudi soir au Camp Nou, le FC Barcelone a largement disposé de Levante lors du huitième de finale retour de la Coupe du Roi (3-0). Un doublé d’Ousmane Dembélé et un but de Lionel Messi ont suffi à faire la différence au cours de ce match maîtrisé par le Barça. Toutefois, les Blaugrana pourraient bien ne pas voir les quarts de finale de la compétition ! La raison ? Une disqualification sur tapis vert. En effet, jeudi matin, Mundo Deportivo révélait que Chumi, aligné en défense central à l’aller (1-2), était supposé purger un match de suspension avec la réserve en raison d’un trop grand nombre de cartons jaunes.

Mais le quotidien sportif catalan affirmait que la Fédération espagnole (RFEF) ne comptait pas sanctionner le club barcelonais puisqu’aucune réclamation n’a été portée dans un délais de 48h après la rencontre. Le journal appuie son propos sur l’article 56 du Code Disciplinaire de la RFEF. Toutefois, Levante ne compte pas en rester là.

Le club valencien estime en effet qu'il existe "une jurisprudence suffisante et solide" qui l'encourage à agir. Il fait référence à l’élimination sur tapis vert du Real Madrid pour le même motif. Souvenez-vous du cas Denis Cheryshev, suspendu en décembre 2015. De son côté, le Barça a réagi à l’affaire. "Nous sommes surpris. Nous ne connaissions pas cette situation, nous avons appris cela par la presse. Nous n'avons rien préparé, et la Fédération ne nous a rien demandé non plus", a déclaré Josep Vives, le porte-parole du Barça, au micro de GOL, avant d’enchaîner.

"La sanction doit être purgée dans la compétition disputée"

"Ce qui est curieux, c'est que quelqu'un de la Fédération donne des versions contradictoires quand nous, nous n'avons rien dit. Logiquement, nous avons consulté la situation de Chumi. Nous pensons que Chumi a une licence de Segunda B. Comme le dit la circulaire de l'année passée, la sanction doit être purgée dans la compétition disputée. Le Barça a joué sous cette règle, c'est notre position, c'est un principe de droit", a ajouté le représentant du club catalan.

Il a également regretté que Levante attende d’être éliminé pour agir de la sorte. Ce sera vraisemblablement à la RFEF de trancher si le Barça rejoindra l’Atlético au rang des éliminés. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté