Gordon Banks est mort

Hugo Saturnin - mardi 12 février 2019 0 Like

C’est une nouvelle qui attriste la planète football ce mardi matin. Gordon Banks, gardien emblématique des Three Lions dans les années 60, est décédé à l’âge de 81 ans.

Une page du football anglais vient de se tourner. Le monde du ballon rond, en deuil, a perdu l’un des de ses illustres gardiens. Vainqueur de la Coupe du monde 1966 avec l'Angleterre, Gordon Banks a été l’un des grands artisans à la victoire finale des Three Lions lors de cette épopée historique. Mais une rencontre aura particulièrement instauré le gardien dans la légende.

Quatre années après son sacre, l'Angleterre affronte le Brésil lors d’un match de poule de la Coupe du monde 1970. Cette rencontre basculera dans l'irréel lorsque Gordon Banks, en état de grâce, réalise ce qu’on appellera plus tard “l’arrêt du siècle”. Bien lancé en profondeur, Jairzinho adresse un centre millimétré à Pelé qui, d’une magnifique tête piquée au ras du poteau, croit marquer pour le Brésil. Mais Gordon Banks et le destin en ont décidé autrement. Le portier anglais arrive à détourner le ballon d’un arrêt spectaculaire.

L’arrêt extraordinaire de Gordon Banks :

Après la rencontre, Pelé prononça une phrase devenue légendaire : “ J'ai marqué un but, mais Banks l'a arrêté ”. Un arrêt resté dans les mémoires, comme l’avait affirmé Gordon Banks il y a quelques années. “ J'ai gagné une Coupe du monde et pourtant, ce n'est pas pour ça que je suis resté dans les mémoires. Les gens se souviennent de mon arrêt. On m'en parle toujours ”.

Ce sauvetage propulsera le portier emblématique de Stoke City comme second meilleur gardien du XXème siècle élu par la fédération internationale de l’histoire du football (IFFHS), juste derrière l’illustre Lev Yachine. C’est donc un grand Monsieur qui nous a quittés ce mardi 12 février, un joueur qui laissera un grand vide dans l’histoire du foot anglais, ou du football tout simplement.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté