Antoine Griezmann "en veut" à Christophe Dugarry

Colin D. - jeudi 20 septembre 2018 785 Likes

Antoine Griezmann a connu un été particulièrement agité. Au terme d’une saison éreintante ponctuée d’un sacre européen (Europa League) et d’une Coupe du monde avec les Bleus, le joueur de l’Atletico de Madrid avait également dû prendre une décision crucial quant à son avenir. Hésitant entre rester à l’Atletico ou s’envoler pour le FC Barcelone, le Français avait annoncé sa décision via un documentaire dont il avait fait la promotion quelques jours avant le début du Mondial.

Cette manœuvre a attiré les foudres du monde du football envers le numéro 7 des Bleus. Parmi ses principaux détracteurs, un autre champion du monde (1998), Christophe Dugarry. Le consultant RMC Sport avait regretté la forme de l’annonce du Colchonero. Plus de deux mois plus tard, le joueur formé à Mâcon n'a toujours pas digéré les propos de son aîné selon l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux. « J’ai eu des mots durs sur sa décision. Je sais qu’il n’a pas apprécié, que ce ne lui a pas plu. Je sais qu’il m’en veut. Il n’a pas compris ce que j’ai voulu dire. Je parlais de respect de l’équipe de France, de l’institution, et qu’on ne se serve pas de l’équipe de France pour passer ses messages personnels. Il n’a même pas essayé de comprendre. On peut être vexé d’une critique, on peut ne pas être content. Mais je pense qu’on peut essayer de la comprendre. Surtout quand j’ai dit, des dizaines et des dizaines de fois, que c’était un grand joueur. »

Dugarry en remet un couche sur la communication de Griezmann

Dans la quête du Ballon d’Or cette saison, le protégé de Diego Simeone avait déclaré « pouvoir s'asseoir à la table de Cristiano et Messi ». Un mauvais choix de communication selon le chroniqueur de RMC. « Ce n’est pas lucide… Comment tu peux te mettre à la table de Ronaldo et Messi ? Ce n’est pas maladroit, c’est stupide de se dire ça. Reste modeste, reste simple, l’humilité c’est le très haut niveau. » 

Décidément, Christophe Dugarry ne se fait pas d'amis au sein des champions du monde. Pour rappel ce dernier s'est déjà brouillé avec son ancien capitaine en Bleus, Didier Deschamps, sélectionneur des nouveaux champions du monde, dont Griezmann fait évidemment partie.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté