Griezmann explique pourquoi il a du mal à s'entendre avec Messi

Jonathan Ferdinand - lundi 25 novembre 2019 0 Like

Samedi, le FC Barcelone a encore rendu une pâle copie sur la pelouse du CD Leganés. Les blaugrana se sont imposés mais comme depuis quelques semaines, la prestation est moyenne, poussive, insuffisante (2-1). Antoine Griezmann s'est une fois de plus montré discret et peu en réussite. Il a été remplacé à l'heure de jeu. Dans le même temps, un entretien du champion du monde sortait sur le site de l'UEFA.

L'ancien joueur de l'Atlético de Madrid a donné quelques pistes pouvant expliquer sa difficile intégration en Catalogne. La raison principale pourrait bien être un manque de confiance. "Lorsque j'ai le ballon, je manque de confiance pour faire une passe, pour tirer au but, mais cela va venir avec le temps", assure Grizou. La seconde pourrait bien être une timidité trop grande. Une timidité qui l'empêcherait d'aller vers les autres. 

"J'ai du mal à aller vers les autres"

"Je suis vraiment timide et j'ai du mal à aller vers les autres en raison de cela, explique-t-il. Je ne suis pas le genre de gars qui va lancer la conversation, je suis trop timide. Luis et Leo se connaissent bien, nous avons déjà dîné ensemble et notre entente ne peut que progresser avec le temps. Il est évident que ce qu'il peut se passer sur la pelouse ne peut que nous aider à nous sentir à l'aise lorsque nous jouons."

Alors Griezmann est-il stressé du fait de jouer avec Messi ? "Non, pas du tout, assure le néo-catalan. C'est un joueur comme on n'en verra peut-être plus jamais dans les 40 prochaines années. On ne peut que profiter de son football, qu'on soit son coéquipier, spectateurs dans les tribunes ou encore son entraîneur parce que ce qu'il fait avec le ballon c'est incroyable, c'est un véritable délice de le voir jouer comme de jouer à ses côtés."

Le conseil qu'on pourrait lui donner ? Plus de dîners et plus de parties de Mario Kart. Car oui, AS rapportait que le jeu de Nintendo avait aidé Grizou à s'intégrer auprès de Gerard Piqué, Sergi Roberto et Carles Aleña lors de la tournée estivale au Japon.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté