Pourquoi Griezmann a été décoré par le président uruguayen

Colin D. - jeudi 19 juillet 2018 1.8k Likes

L’année 2018 est celle des récompenses pour Antoine Griezmann. Accompagné de ses coéquipiers bleus, le meneur de jeu était présent à l’Élysée lundi, reçu par le président Macron. Le chef de l’État a invité les néo-champions du monde à revenir durant l’automne afin de les gratifier de la Légion d’Honneur. Annoncé parmi les favoris au Ballon d’Or 2018 après ses succès en Europa League ainsi qu’en Coupe du monde, le joueur de l’Atlético de Madrid ne s’arrête pas là. Lié à la culture uruguayenne tout au long de son parcours, le numéro 7 des Bleus avait fait par de son attachement à la Céleste avant de la rencontrer en quarts de finale.

Désigné homme du match lors de la finale, Griezmann s’était présenté en conférence de presse arborant le drapeau de le Céleste sur son dos. Initiative appréciée de l’autre côté de l’Atlantique. Le président de l’Uruguay, Tabaré Vasquez, a tenu à remercier le Français. « Je ne vous remercierai jamais assez pour le geste que vous avez fait envers l'Uruguay lorsque vous avez arboré le drapeau de notre pays lors de la conférence de presse que vous avez donnée aux médias internationaux à Moscou. » De plus, la ville de Montevideo envisagerait d’accorder le titre de 'Visitante Ilustre'. Cette distinction est réservée aux étrangers, prestigieux visiteurs de la capitale uruguayenne.

Les Uruguayen n'avaient pas apprécié les mots de Griezmann

Ces déclarations et honorables intentions apparaissent avec surprise au vu des premières réactions perçues. La déclaration d’amour de Grizou, auto-proclamé uruguayen, n’était pas du goût de Luis Suarez qui le lui avait fait savoir par voie de presse. Le joueur du FC Barcelone avait mis en avant « la tendre enfance » vécue par l’attaquant des Bleus comparée aux conditions de vie déplorables subies par les enfants qui soutiennent la Celeste. L’Uruguay étant la destination prise par Griezmann pour ses vacances, qu’il soit rassuré, il devrait cependant être bien reçu.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté