Le surnom irrespectueux attribué à Guardiola par la presse anglaise

Hugo Pereira - lundi 16 septembre 2019 0 Like

Samedi dernier en fin d’après-midi, Manchester City s’inclinait sur la pelouse de Carrow Road face à un Norwich entreprenant et plein de réalisme (3-2). Malgré une nette possession, les joueurs de Josep Guardiola n’ont pas su concrétiser leurs temps forts et se sont faits punir par les partenaires du terrible Teemu Pukki. De plus, la défense centrale des Citizens composée de John Stones et Nicolas Otamendi, s’est montrée particulièrement fébrile.

Interrogé sur sa paire défensive en conférence de presse d’après-match, Guardiola est apparu irrité par les remarques : "Combien de matches John et Nico ont joué ensemble ces trois dernières saisons ? Beaucoup... Laporte a aussi fait une erreur en quart de finale de la Ligue des champions contre Tottenham alors qu’il n’a jamais fait d’erreur avant. On doit constater quels sont les problèmes. Si vous pensez que j’ai des doutes sur mon équipe parce qu’on a perdu un match... Ils m’ont donné tout le succès que j’ai en Angleterre."

L’ancien entraîneur du FC Barcelone a poursuivi l’éloge de ses joueurs en envoyant une petite pique aux journalistes présents : "La première saison ici, on m’a appelé « Guardiola la fraude » et « Fraudiola », j’ai entendu dire qu’il n’était pas possible de jouer de cette manière car il y avait trop de tacles lors des matches. Ce sont mes joueurs qui m’ont donné le prestige que j’ai dans le monde entier."

Seulement 3e de Premier League en 2016-2017, lors de la première saison de Pep Guardiola, Manchester City a ensuite survolé les débats dans le championnat anglais en étant sacré avec 100 puis 98 points au compteur. Pas sûr que ce surnom soit toujours pertinent...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté