Le sélectionneur de la Suède répond enfin à Zlatan Ibrahimovic !

Florian M. - mardi 24 avril 2018 3.2k Likes

Il y a quelques jours maintenant, Zlatan Ibrahimovic avait annoncé qu'il ferait partie du voyage en Russie pour prendre part à la Coupe du monde 2018. Pourtant, ce dernier avait décidé de prendre sa retraite internationale après l'Euro 2016. Depuis, plus de Zlatan sous le si mythique maillot jaune suédois. Et s'il affiche clairement dans les médias son envie de participer au Mondial, le sélectionneur Janne Andersson n'a pas la même vision que lui.

À 36 ans, Zlatan Ibrahimovic affiche encore une forme incroyable sur le terrain. Alors qu'il a récemment rejoint le Los Angeles Galaxy, l'ex-Milanais continue d'impressionner, à l'image de ses 3 buts déjà marqués et de sa nouvelle passe lumineuse. Et les performances du géant suédois seraient une bonne raison selon lui pour participer à la prochaine Coupe du Monde. Mais le sélectionneur de l'équipe nationale de Suède ne semble pas convaincu par les envies de Zlatan. Au micro de RMC, il s'est exprimé sur le cas de l'ancien attaquant star du PSG.

La réponse de Andersson à Zlatan :

"Quand vous prenez votre retraite internationale, comme Zlatan après l’Euro 2016, l’affaire est réglée. Si vous avez perdu la foi pour être avec l’équipe nationale pendant 40 ou 50 jours par an, et que vous préférez ne rien faire pour passer du temps avec votre famille, je respecte ça. Je ne crois pas au fait de convaincre quelqu'un. Je préfère travailler avec les 250 000 joueurs qui veulent faire partie de ça. Il peut le faire. Mais s’il change d’avis, contacte-moi et dis-le moi :"Oui, je veux en faire partie". Après on s’assiéra et on discutera de ce que ça signifierait, de comment nous jouons en ce moment et ainsi de suite", a-t-il lâché, avant de conclure.

"Mais ce ne sont que des spéculations. Je ne pense pas à ça. Je prends les choses comme elles viennent. Si tu dois en faire partie, tu dois m’appeler. C’est aussi simple que ça."

Reste à savoir si le grand Zlatan Ibrahimovic saura mettre son égo de côté pour appeler le sélectionneur et lui dire clairement les choses. Car en ce qui concerne Andersson, il a bien l'air décidé de ne pas appeler l'attaquant s'il ne se présente pas à lui.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté