N'Golo Kanté a refusé de frauder le fisc malgré l'insistance de Chelsea !

Antoine Mérand - mercredi 14 novembre 2018 1.7k Likes

Comme un cheveu sur la soupe pour les clichés, comme une cerise sur le gâteau pour le football. N’Golo Kanté ne pouvait pas mieux tomber. Dans une époque où l’argent domine le sport, il arrive de nulle part avec un club aux rentes modestes et soulève le trophée de Premier League en 2016. Dans une sélection tricolore éclaboussée par divers scandales, il se démarque par une attitude exemplaire. Dans un football en proie à des dérives et des magouilles financières, il s’impose aujourd'hui comme le contre-exemple parfait du sportif millionnaire, avare et tricheur.

Selon les révélations de Mediapart dans les Football Leaks, le champion du monde français aurait refusé à son arrivée à Chelsea en 2016 que deux millions de son salaire annuel, s'élevant à 5 millions d’euros, soient « versés sous forme de droit à l’image, dont la moitié à une société écran immatriculée à Jersey, célèbre paradis fiscal de l’archipel des îles anglo-normandes. » Le but étant de faire économiser un million d’euros par an au club, ainsi qu’à lui-même.

Kanté VS. Offshore

Au départ, il accepte, et la société offshore est créée. Mais il tarde à signer le contrat, et le refusera en avril 2017, neuf mois après son arrivée, expliquant au club qu’après s’être renseigné sur les droits à l’image et le enquêtes fiscales lancée contre les joueurs et les clubs, il préfère s’abstenir. Le club insiste, mais selon un conseiller du club, « N’Golo est inflexible et veut un salaire normal ». A ce moment-là, Kanté se prive donc de ses primes de droits à l'image de 2017, soit 2 millions d'euros.

Un accord sera finalement trouvé en février 2018, soit un an et demi après son transfert de Leicester à Chelsea : N'Golo Kanté accepte de toucher 20% de son salaire en droit à l’image, mais par le biais d’une société qui existe réellement, NK Sports.

Le Français aura donc eu gain de cause, et remplacera un éventuel scandale dans les Football Leaks par, encore une fois, une bonne pub à son avantage. Bien vu.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté