Ce que devra faire Salah pour rattraper C.Ronaldo selon Klopp

Jonathan Ferdinand - dimanche 20 mai 2018 2.3k Likes

Samedi prochain à Kiev, Mohamed Salah et Cristiano Ronaldo auront la possibilité de s’expliquer lors de la finale de la Ligue des Champions, qui mettra aux prises le Real Madrid et Liverpool. Vainqueur du Soulier d’Or de Premier League grâce à ses 32 buts sur la saison, l’attaquant égyptien des Reds aura l’occasion de faire chuter CR7 et ses coéquipiers, doubles tenants du titre. Et nul ne doute qu’en cas de bonne prestation Mo Salah continuera d’accroitre ses chances dans la course au Ballon d’Or. Mais son entraineur Jürgen Klopp ne souhaite pas le comparer à Cristiano Ronaldo, même s’il aligne des stats digne du Portugais, avec 43 buts toutes compétitions confondues (44 pour le Madrilène).

"Mo a certes disputé une saison fantastique mais Cristiano en a joué 15 comme ça, a rappelé le technicien allemand. Il a marqué quelque chose comme 47.000 buts, des chiffres fous ! Pourquoi devrions-nous les comparer ? A l’époque de Pelé, personne ne le comparait à d’autres joueurs, ni demandait ‘est-ce qu’il est aussi bon que lui ?’ " La recette est simple pour Salah, maintenir son niveau de jeu, rester au plus haut niveau pendant 15 saisons et peut-être qu’après on pourra le comparer à Cristiano Ronaldo. Klopp ne le fera pas car, la preuve avec ces déclarations, il n’est pas fan des comparaisons entre joueurs. L’ancien entraineur du Borussia Dortmund estime que Ronaldo et Lionel Messi sont des joueurs différents. Difficile d’entrer dans la même cour, même avec une saison à 43 buts et un record de réalisations battu en Premier League.

Messi et Ronaldo "présents dans les moments critiques"

"Aujourd’hui, nous avons Messi et Ronaldo. Ils ont dominé le football mondial pendant plusieurs années même s’il y a beaucoup d’autres bons joueurs, a poursuivi le coach allemand. Messi et Ronaldo sont présents dans les moments critiques et très souvent en bonne position pour marquer, c’est ce qui est le plus dur dans le football. C’est pour ça qu’ils sont ce qu’ils sont, des joueurs hors-normes. Le Ballon d’Or se joue toujours entre eux. Quand ils arrêteront de jouer, ils nous manqueront à 100%." Des déclarations qui feront plaisir aux deux principaux intéressés, Salah lui, sait ce qu’il l’attend. Marquer l’histoire demande régularité au plus haut niveau, à commencer par samedi à Kiev.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté