La Ligue 1 se fait-elle piller par la Premier League ?

OMG Staff - Monday 03 August 2015 2.2k Likes

Cette saison plus les précédentes, les dirigeants des clubs de Premier League se ruent sur les meilleurs joueurs de Ligue 1. Et comme personne n’a l’air de réagir, c’est Rolland Courbis et sa grande gueule qui s’y collent !

 Rolland Courbis n’est jamais le dernier quand il s’agit de franc parler et de déclaration culottée. Il s’est encore fait remarquer dans les colonnes de France Football, au sujet du pillage dont sont victimes les clubs français cet été :

« Ce qui me désole, c'est qu'on puisse se faire piller. En ce moment, je n'ai pas l'impression qu'on réalise ce qu'il se passe. Là, on est carrément humiliés. Si j'utilise une image : on nous déshabille, en nous déchirant les habits et on nous viole. Et on ne bronche pas ! » a-t-il déclaré, passablement énervé par la situation.

En effet, entre les frères Ayew, Yohan Cabaye, et Dimitri Payet pour ne citer qu’eux, les clubs anglais dévalisent la Ligue 1 de ses meilleurs éléments et Courbis pointe l’absence de réaction des dirigeants français :

 « On joue le Trophée des champions à l'étranger pour des raisons financières. Si j'avais la chance de jouer le Trophée des champions et qu'on m'expliquait qu'en jouant au Pôle nord, mon club va gagner une telle somme d'argent... On est dans le business, le professionnalisme. Si on veut faire les patriotes ou les cocoricos, qu'on s'occupe du pillage qu'on est en train de subir plutôt que de l'endroit où se joue le Trophée des champions. Nous, on est surtout champions dans l'incompétence de ce qu'on pourrait faire pour éviter ce pillage. »

Un ras-le-bol compréhensible tant il doit être frustrant d’observer, impuissant, le départ de ses cadres. Qui plus est dans des clubs souvent peu côtés de Premier League …

Peut-être que cette déclaration a un lien avec le constat fataliste de l’entraîneur Montpelliérain, toujours pour France Football :

 « C'était déjà compliqué de battre le PSG la saison dernière, mais là, cette saison, s'ils prennent l'affaire d'entrée très au sérieux… Leur début de championnat moyen la saison dernière leur a peut-être servi de leçon. Je pense que le titre de champion peut être réglé en février. Et encore, en plus, il n'y avait pas Pastore, ni Di María. Derrière eux, il y aura quatre ou cinq équipes qui vont lutter pour le titre de vice-champion de France et qui auront le droit à la Ligue des champions. On n'est plus sur la même planète. Ce n'est même plus difficile, c'est tout simplement impossible ».

Peut-être qu’en effet, si les clubs de Ligue 1 parvenaient à conserver leurs meilleurs éléments un peu plus longtemps, le championnat serait plus serré et certains clubs pourraient titiller le PSG ?

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community