Les raisons cachées pour lesquelles Deschamps se passe d'Aymeric Laporte

Colin D. - mercredi 07 novembre 2018 1.4k Likes

La liste des joueurs convoqués en Équipe de France pour affronter les Pays-Bas (Ligue des Nations) et l'Uruguay (amical) sera annoncée demain par Didier Deschamps. L'une des grandes interrogations concerne les défenseurs parmi lesquels Samuel Umtiti (blessé) manque à l'appel.

Une personnalité problématique pour le groupe

Compte tenu de son début de saison tonitruant avec Manchester City, le nom d'Aymeric Laporte revient logiquement dans les conversations. Pourtant, pour des raisons encore secrètes, le sélectionneur ne semble pas compter sur lui. « Il ne se livre pas par rapport au collectif. C'est un solitaire. Quand il communique, cela peut paraître maladroit, parce qu'il a une grande perception de sa valeur et il le montre », explique Pierre Mankowski, entraîneur de Laporte chez les espoirs, au quotidien L’Équipe. Un trait de personnalité confirmé par son entraîneur en Angleterre, Pep Guardiola « Il a une haute estime de lui, une sorte d'arrogance qui est tellement importante ». Très attaché à l'entente de son groupe, la lecture de Didier Deschamps pourrait être bien différente de celle du Catalan. Mais le cas Laporte présente d'autres éléments susceptibles d'irriter le sélectionneur.

Une relation complexe avec la France

Ayant longtemps évolué à l'Athletic Bilbao (entre 2012 et 2018), le Français a vu sa cote de popularité grimper plus rapidement en Espagne que dans l’Hexagone. À tel point que porter le maillot de la Roja fut envisagé par le Skyblue. « Pour l'instant, ça n'est pas l'objectif. Mais si ça se fait, ça sera surtout en raison de l'intérêt qu'ils me portent. Il est plus important qu'en France, » avait déclaré Laporte à So Foot en 2017. Willy Sagnol, qui a également dirigé les jeunes, pointe du doigt le rapport particulier qu'entretien le défenseur avec l’Équipe de France. « Le problème se situe davantage là, sur son rapport au maillot bleu. Il a laissé le doute s’installer. Peut-être qu'il avait besoin de reconnaissance. » 

Une réaction provocatrice dans l'affaire Rabiot

L'autre élément qui joue également contre Laporte concerne sa réaction peu appréciée au sein de la FFF, suite à la fameuse lettre d'Adrien Rabiot. Le Mancunien avait répondu par un émoticône, mimant deux mains qui applaudissent. Connaissant la rancune tenace de Didier Deschamps, (le cas Benzema le confirme), Laporte peut avoir du souci à se faire. On aura un premier élément de réponse demain à 14 heures, date de la conférence de presse du sélectionneur français.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté