Les deux nouvelles règles qui changeront tout en Ligue des Champions

Colin D. - mercredi 05 septembre 2018 1.6k Likes

La Ligue des Champions reprend ses droits le 18 septembre. L’UEFA a décidé de suivre le mouvement initié par la FIFA lors Coupe du monde en Russie en annonçant le changement de certaines de ses règles. Ces « améliorations » (terme utilisé sur le site officiel de UEFA) concernent principalement la composition des groupes à la disposition des entraîneurs lors des rencontres européennes.

Pour commencer, les clubs pourront dorénavant inscrire 23 joueurs au lieu de 18 par match. « Cela permet une meilleure organisation et gestion des entraîneurs en vue des matches importants » expliquait l’instance européenne sur son site. Cet élargissement des effectifs est également encouragé par la possibilité d’effectuer un quatrième remplacement à partir des prolongations. Réforme déjà aperçue durant le Mondial.

L’amélioration majeure apportée par cette nouvelle campagne de Ligue des Champions est la possibilité offerte aux clubs engagés de changer trois noms de leur liste à partir des huitièmes de finale. De même, les nouvelles recrues du mois de janvier pourront désormais prendre part à la compétition avec une deuxième équipe. Une nouvelle règle inspirée par la jurisprudence Coutinho. Alors que le Brésilien a été transféré de Liverpool au FC Barcelone en janvier dernier, le grand public fut privé de son talent après les phases de poules.

Les entraîneurs proposent une nouvelle réforme

Lors du sommet organisé par l’UEFA à Nyon hier, la majorité des entraîneurs de club participant à cette édition de la coupe aux grandes oreilles a émis une suggestion. Celle consistant à retirer la valeur du but à l’extérieur une fois les prolongations atteintes. The Guardian annonce que José Mourinho seraient parmi les entraîneurs à l’initiative de cette requête. Le Portugais et ses pairs regrettent le désavantage que cela représente pour l’équipe évoluant à l’extérieur lors des matches retours. De son côté Marca annonce que le Aleksander Ceferin, le président de l’UEFA, aurait l’intention d’étudier très sérieusement cette possibilité. Affaire à suivre.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté