Lille rétrogradé en Ligue 2 à titre conservatoire !

Luxmana P. - samedi 03 février 2018 5.4k Likes

Il y a quelques mois maintenant, le LOSC s'affichait comme un adversaire coriace et possible prétendant dans la course à l'Europe. Fort d'un nouveau projet emmené par son nouveau propriétaire, Gerard Lopez, le LOSC avait réussi à attirer dans ses filets un certain Marcelo Bielsa et n'avait pas hésité à s'acheter de nombreux joueurs.

De nombreuses dépenses qui n'ont finalement pas payées sur le rectangle vert, puisque les Nordistes pointent à la 17ème place du championnat, tandis que Christophe Galtier est venu remplacer Marcelo Bielsa. Une situation critique qui, d'après L'Equipe, s'est empirée d'autant plus ces dernières heures suite à une menace de la DNCG (direction nationale du contrôle de gestion). Déjà interdit de recrutement, Lille vient d'être rétrogradé en Ligue 2 à titre conservatoire. En d'autres termes, la DNCG tire sur la sonnette d'alarme et prévient plusieurs mois à l'avance le LOSC que si ses dettes ne sont pas effacées d'ici la fin de la saison, la Ligue 2 lui ouvrira les portes.

Cet hiver, la DNCG réclamait déjà au club de vendre afin de récupérer pas moins de 25 millions d'euros pour rééquilibrer ses finances. Néanmoins, Gerard Lopez aurait pris le risque de ne pas céder certains de ses joueurs tout en espérant un redressement sportif durant la deuxième partie du championnat.

L'Equipe précise alors que le propriétaire hispano-luxembourgeois a deux options. La première consisterait à faire appel à un nouvel actionnaire au sein du capital afin de s'offrir du temps. La seconde solution, qui semble la plus évidente, serait de "renégocier sa dette auprès du fonds d'investissement américain Elliott", qui a investi dans le projet lillois l'été dernier. En contrepartie, le fonds Eliott obtiendrait une grosse part du capitale du LOSC. Quoiqu'il en soit, le temps presse pour Lille et Gerard Lopez...


La freestyleuse Lisa Zimouche humilie Mario Balotelli :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté