L’incroyable boulette du Real qui pourrait coûter très cher !

OMG Staff - Thursday 03 December 2015 637 Likes

Coupable d’avoir fait jouer Cheryshev hier en Coupe du Roi, alors que ce dernier était suspendu, le Real Madrid risque tout bonnement une exclusion de la compétition. Faute professionnelle me dit-on à l'oreillette ?

Il y a des réveils plus difficiles que d’autres, et nul ne doute qu’à Madrid il fut relativement ardu pour les supporters du Real et la direction du club aujourd'hui. Habitué à faire les Unes des journaux, le Real aurait bien voulu éviter pareille discorde ce matin. Pourtant victorieux 3-1 au match aller des 16e de la Coupe du Roi face à Cadiz, la Casa Blanca a néanmoins réalisé une bien belle boulette en terre Andalouse. En alignant sur la pelouse le jeune russe Denis Cherychev, pourtant suspendu pour accumulation de cartons jaunes avec Villarreal la saison passée, les Madrilènes se sont une nouvelle fois affichés aux yeux de tous d’une bien humiliante manière. Cheryshev a dû lui croire passer inaperçu sur le terrain, le pauvre voulait glaner du temps de jeu, faut le comprendre... Et en plus il a marqué. Les footix s’esclaffent, et le terrible Gerard Piqué n’a pas manqué de lancer une pique à son rival absolu sur Twitter.

Absolument honteux doit-on se dire pour une telle institution qu’est le Real Madrid ? Et bien... Oui. Ça frise le ridicule et ça sent la faute professionnelle à plein nez. A ce niveau-là, coach Benitez continue de se paver d’un costume de clown, lui déjà auteur de la même boulette en 2001 sur le banc du FC Valence. La sanction ? Une élimination prématurée et largement moquée. Pour sa défense, aussi fébrile qu’un Nacho-Pepe, le sosie de François Hollande que ce soit physique, que dans le texte, a décidé de tenir le rôle de victime en conférence de presse : « Le club ne savait rien. La Fédération ne nous l’a pas dit et quand nous l’avons su, nous l’avons remplacé. Villarreal et la Fédération ne nous ont rien dit. (...) Nous l’avons appris à la mi-temps, quand on nous l’a dit. Nous l’avons remplacé pour démontrer notre bonne foi ».

Une bonne foi qui cette fois-ci risque de ne pas être suffisante. En effet, Marca précise que le Real avait été tenu au courant de la situation de ses joueurs le 27 juillet dernier via un courrier. Dans le même temps, le président de Cadiz a en quelques sortes scellé le sombre avenir de la Maison Blanche : « Il fallait prendre une décision rapide. Cadiz, après un conseil d’administration exceptionnel a décidé de porter réclamation, malgré tout notre respect pour le football et le club. Nous en sommes peinés parce que le Real est un club ami ». Le flambeau va semble-t-il bientôt s'éteindre. Après l’aberrant fail du transfert de De Gea, les résultats sportifs indignes puis la mise en examen de Karim Benzema, le Real est en train de donner le bâton pour se faire battre... Et ça va faire très mal !

 

Cette boulette a vite enflammé la Toile hier soir, comme en attestent ces nombreux tweets moqueurs :

 

Où s'arrêtera le club ?

 

Benitez au sommet de son art

 

La tristesse madrilène...

 

Les Red Devils jubilent

 

Le Real, plus grand club... de la connerie ?

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community