"Jouer avec lui, c’est commencer le match en offrant un but à l'adversaire"

Jonathan Ferdinand - mercredi 06 février 2019 5.1k Likes

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. L'adage convient parfaitement à la situation de Marcelo au Real Madrid. On pourrait même l'accorder au pluriel. Depuis les départs conjugués en fin de saison dernière de Zinédine Zidane, son staff technique et Cristiano Ronaldo, le latéral gauche brésilien ne semble plus à son aise au sein de la Casa Blanca. Il y a un mois, le vice-capitaine du club merengue a même été relégué sur le banc, le malaise semble profond.

Barré à son poste depuis peu par le jeune Sergio Reguilon (22 ans), Marcelo a été lancé au poste d'ailier gauche par Santiago Solari, lors du huitième de finale retour de la Coupe du Roi à Leganés. Malgré ses qualités offensives certaines, il n'avait pas été bien meilleur. Un proche du vestiaire madrilène, cité par L’Équipe, a même eu des mots durs à l'égard du joueur arrivé en 2007 au club : "C'est terrible à dire mais, vu son état actuel, jouer avec lui, c'est commencer le match en offrant un but à l'adversaire." Nul doute que sans son statut, le cas Marcelo ne poserait pas autant problème.

Le départ Zidane, début de la fin ?

Son poids actuel pose problème. Depuis que capitaine Zinédine Zidane a quitté le navire madrilène, son lieutenant Antonio Pintus a été mis au second plan, laissant son poste de préparateur physique en chef. Or, Pintus faisait énormément travailler Marcelo. Sans Pintus, le Brésilien a connu une préparation difficile l'été dernier. Comme nous vous le relations au moment du départ de Cristiano Ronaldo, mais aussi plus récemment, le quintuple Ballon d'Or portugais pousse pour faire venir Marcelo à la Juventus. L’Équipe l'a confirmé ce matin.

Le malaise semble profond, reste à savoir s'il se sera durable.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté