Comment Mourinho a empêché Drogba de revenir à l'OM à l'été 2005

Jonathan Ferdinand - jeudi 22 novembre 2018 881 Likes

Il n'est resté qu'une seule saison, mais cela a suffi pour marquer à jamais l'histoire de l'Olympique de Marseille. En ne portant la tunique phocéenne qu'a 55 reprises seulement, Didier Drogba est parvenu à entrer dans le cœur des Marseillais, et on comprend pourquoi : 32 buts toutes compétitions confondues. Une saison et puis s'en va. Le 20 juillet 2004, l'attaquant ivoirien s'envole contre son gré pour Londres et Chelsea.

L'OM touche en échange un joli chèque pour l'époque : 38,5M€. Mais à Chelsea, Drogba n'est pas le même. En 41 matches, il inscrit 16 buts et délivre 8 passes décisives. Des stats honorables mais l'attaquant ne se sent pas forcément bien. Il envisageait même un retour sur la Canebière comme il l'a confié au Telegraph, mais Mourinho a tout fait pour le retenir. "C’était une année difficile, confie-t-il. Venir à Chelsea, je me disais : 'je ne suis pas heureux ici, peut-être que ce n’est pas pour moi et que je dois partir'. Mais il me disait : 'non tu dois rester, je t’aiderai, tu dois rester'. Je cherchais ma zone de confort, c'est à dire revenir à Marseille, d’être le seul buteur avec une équipe qui joue pour toi."

"Si tu veux être le seul roi, retourne dans l'équipe où tu jouais"

"Puis j’ai entendu Mourinho dire quelque chose de vraiment intéressant à toute l’équipe, ajoute-il. Il disait : 'si tu veux être le seul roi, retourne dans l’équipe où tu jouais, où tu marqueras 100 buts. Vas-y. Mais ici, il y a 22 rois. Vous l’acceptez, vous travaillez ensemble ou vous partez. Retourne d’où tu viens pour être le seul roi avec tout le monde derrière toi'. Je savais que j’avais besoin de progresser et c’est ce qui m’a vraiment 'challengé'. C’est pour ça que je suis devenu le joueur que j’étais." Drogba a eu besoin de temps mais a fini par s'acclimater.

En neuf saisons, il aura remporté, entre autres, une Ligue des Champions, quatre Premier League, quatre FA Cup et trois Coupes de la Ligue.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté