Voilà pourquoi Mourinho a provoqué les fans de la Juventus

Colin D. - jeudi 08 novembre 2018 0 Like

Face à la Juventus, Manchester United a créé la surprise en s'imposant (1-2) dans les derniers instants du match. Malgré l'exploit sportif, c'est José Mourinho qui anime les discussions au lendemain de cette belle performance.

Cela en agace certains, mais la faculté de Mourinho à tirer la couverture sur lui contribue à faire de lui une figure emblématique du football. Pourtant, cette fois, les torts ne sont pas tous à mettre au crédit du Portugais. Conspué pendant l'intégralité de la rencontre par les tifosi de l'Allianz Stadium, « The Special One » a célébré la victoire de son équipe par une attitude un brin provocatrice après le coup de sifflet final. Ce comportement a fait grimper la tension des fans, déjà remontés par le résultat, à tel point que les joueurs bianconeri ont demandé au manager mancunien de rentrer rapidement au vestiaire, escorté par la sécurité du stade. Mourinho a tenu à expliquer son geste après coup.

Les fans turinois responsables pour Mourinho

Comme le veut la tradition, Mourinho est passé devant le micro des journalistes après la rencontre et son interprétation n'est certainement pas la même que celle des Turinois. « Vous comprenez l'italien ? Donc vous comprenez comment il m'ont insulté pendant 94 minutes et vous trouvez que mon geste était irrespectueux ?! Leur attitude envers moi était irrespectueuse, » s'est emporté l'entraîneur des Red Devils. Les tifosi auraient menacé la famille du coach mancunien pendant le match. Relancé par la journaliste : « Auriez-vous réagi de la même façon de sang froid ? », Mourinho répondit : « Non, bien sûr que non. De sang froid je serais rentré directement chez moi. » Déjà tendue après le succès de l'Inter en 2010 sous les ordres de ce même Mourinho, la relation entre ce dernier et les fans turinois vient de gagner des hauteurs sur l'échelle de la haine. En attendant, chacun se fera son avis sur ce nouvelle épisode houleux dans la carrière du « Happy One ».

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté