Les propos osés de Mourinho concernant la naissance du fils de Martial

Florian M. - dimanche 29 juillet 2018 1.8k Likes

Il y a certaines relations qui sont faites pour durer, puis d’autres qui se détériorent peu à peu. C’est ce que l’on craint pour José Mourinho et Anthony Martial, qui n’ont vraiment plus l’air de se supporter. Plus le temps passe et plus la rupture approche entre les deux hommes de Manchester United. Du moins, c’est ce que laissent penser les propos de l’entraîneur portugais.

Actuellement aux États-Unis pour préparer le début de la saison de Premier League, les Red Devils réalisent leur pré-saison outre-Atlantique. Une préparation écourtée pour Anthony Martial, qui a sauté dans le premier avion pour Paris, afin de rejoindre sa compagne pour son accouchement. Si l’entraîneur mancunien avait pour le coup l’air d’être du côté du joueur, ce n’était visiblement qu’une illusion.

Les propos osés de Mourinho :

Alors à Paris pour soutenir sa compagne et rencontrer son deuxième enfant appelé Swan Anthony Martial, le joueur n'est finalement pas retourné aux États-Unis pour la fin de la préparation collective. Une attitude que n'a pas accepté son entraîneur, qui a tenu à le faire savoir devant les médias :

"Anthony Martial a eu un enfant, cet enfant est né, et grâce à Dieu c'est un beau bébé en bonne santé. Mais il devait être de retour et il n'est pas là."

Des propos plus qu'osés de la part du technicien portugais, qui n'a visiblement pas l'air de comprendre ce que représente la venue au monde d'un enfant. Impossible de blâmer le joueur pour ce moment unique qu'est celui de devenir père. À titre de comparaison, l'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp a réagi tout autrement au sujet de Nathaniel Clyne, qui a lui aussi dû s'absenter de la préparation des Reds pour les mêmes raisons.

"On a échangé quelques messages. J'ai vu une photo. Un petit Clyney ! Un bébé qui devrait le rendre indisponible pour quelques jours mais il y a des choses bien plus importantes que le foot dans la vie, et les bébés en font définitivement partie."

La classe de l'un pour contrer la maladresse de l'autre.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté