Pourquoi Muslera est un héros malgré son énorme boulette

Colin D. - lundi 09 juillet 2018 2.3k Likes

Fernando Muslera a vécu un quart de finale cauchemardesque sous les couleurs de la Celeste vendredi après-midi. Auteur d’une faute de main qui a anéanti les espoirs de tout un peuple sur le deuxième but français, inscrit par Antoine Griezmann, le gardien de but aux 101 sélections est, depuis, la cible désignée des supporters uruguayens.

Les explications derrière cette erreur aussi grossière qu’inhabituelle chez ce joueur expérimenté ne tiennent pas uniquement au ballon, jugé trop léger  par les gardiens de but présents lors de cette Coupe du monde. Une rumeur qui a envahi l’Uruguay dès la fin de la rencontre a été confirmée sur Twitter par le journaliste Juan Pablo Romero, du très sérieux journal El País. "Malheureusement, les rumeurs disent vrai. Samedi, l'oncle de Fernando Muslera s'est tué dans un accident et lundi, sa grand-mère est décédée. Il faut avoir de l'indulgence étant donné cette situation. Cela va bien plus loin que le football."

Dans de telles circonstances, les joueurs ont la possibilité de refuser de jouer. Proposition écartée par Fernando Muslera, pour qui l’honneur du pays passe avant tout. Le joueur de Galatasaray avait demandé à ce que l’information ne soit pas diffusée avant la rencontre afin de garder le parcours et le bien-être de la Celeste au centre de l’attention. Conspué et qualifié de traître dans son pays, il y a fort à parier que Muslera soit finalement considéré comme le grand héros de la sélection, partageant les valeurs d’un peuple remarqué pour son soutien sans faille du début à la fin de sa participation au Mondial. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté