Viol présumé : nouveau coup de théâtre dans l’affaire Neymar !

Hugo LC - mardi 11 juin 2019 0 Like

Depuis maintenant deux semaines, Najila Trindade stipule qu’elle s’est faite violer par Neymar dans un hôtel parisien. Des accusations très graves qu’elle n’a pour l’heure pas réussi à prouver. D’ailleurs, ses deux premiers avocats l’ont lâché devant ce manque de preuves et ses contradictions à répétition. Pour se justifier, la Brésilienne a déclaré avoir fourni de nombreux témoignages sous l’emprise de médicaments, qu’elle consomme pour tenir le coup.

Un avocat l’a cru et a récupéré l’affaire en question, aussi parce que la plaignante stipule avoir des preuves concrètes à fournir. Malheureusement, la tablette qui contenait des éléments essentiels a été volée selon ses dires. En outre, elle aurait en sa possession d’autres preuves sur un téléphone. Téléphone introuvable jusqu’à présent.

Comme ses prédécesseurs, l’avocat de la plaignante n’apprécie pas du tout le temps pris par la victime présumée pour fournir des preuves. Surtout, Najila Trindade semble gagner du temps en stipulant avoir des éléments importants à fournir... en vain.

Selon le journaliste brésilien Andersinho Marques (Mediaset), son avocat, Danilo Garcia devrait lui aussi abandonner l’affaire. Il lui aurait ainsi fixé un ultimatum en lui laissant 24 heures pour lui fournir des preuves concrètes, puisque celles-ci existeraient selon elle. Sinon, il se retirera définitivement de l’affaire. D'après la presse brésilienne, Najila Trindade aura bien du mal à trouver un nouvel avocat après ça.

"Affaire Neymar : l’avocat Danilo Garcia est allé informer la police que sa cliente Najila Trindade, la femme qui a accusé Neymar de viol, n’a pas encore livré le téléphone avec les preuves nécessaires. Si elle ne le livre pas dans les 24h, il abandonne l’affaire."

Neymar se fait frapper par la plaignante :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté