Affaire corruption : Nasser Al-Khelaïfi risque une énorme sanction

Luxmana P. - samedi 14 octobre 2017 1.1k Likes

Habitué à régler les histoires de Serge Aurier et Hatem Ben Arfa, Nasser Al-Khelaïfi ne s'attendait sans doute pas à être à son tour pointé du doigt. Président du PSG et à la tête du groupe BeIN Sports, le Qatarien voit son influence prendre un sacré coup ces dernières heures. L'homme fort du club de la capitale est en effet au coeur d'un nouveau scandale qui touche la FIFA et qui concerne l'attribution des droits de diffusion des prochaines Coupes du monde.

La justice suisse a en effet annoncé qu'une procédure pénale était ouverte contre Jérome Valcke (ancien secrétaire général de la FIFA) et le président du PSG. Les deux hommes sont soupçonnés de "corruption privée, d'escroquerie, de gestion déloyale ainsi que de faux dans les titres". Nasser Al-Khelaïfi est notamment accusé d'avoir offert des avantages à Valcke à propos des Mondiaux 2026 et 2030.

Après les troublantes révélations sur les méthodes de Nasser Al-Khelaïfi pour arriver à ses fins, on apprend aujourd'hui par le biais de RMC Sport et L'Equipe que l'ancien joueur de tennis qatarien risque très gros dans cette histoire. Ainsi, il pourrait être suspendu, provisoirement, de toutes activités liées au football. De fait, Nasser Al-Khelaïfi ne pourrait plus exercer sa fonction de président du Paris Saint-Germain, au point même de ne plus pouvoir se rendre au Parc des Princes ou au siège du club. Une suspension provisoire qui pourrait cependant s'étendre à vie, comme le précise RMC Sport. Ce serait alors un véritable coup dur, aussi bien pour Nasser Al-Khelaïfi que pour le PSG.

La fabuleuse pub de Nike avec Ronaldinho, Neymar et Mbappé :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté