Les explications tant attendues de Neymar sur les polémiques de son Mondial

Colin D. - lundi 30 juillet 2018 828 Likes

Neymar a enfin parlé. L’attente fut grande avant la Coupe du monde en Russie. Les Brésiliens étaient annoncés favoris de la compétition et Neymar devait en être le chef d’orchestre. Mais les choses n’ont pas tourné de la façon souhaitée. Éliminé en quart de finale par la Belgique d’Eden Hazard (2-0), le Brésil est rentré bredouille. De retour au pays, les joueurs de la Seleção ont fait front. Leur honnêteté et courage furent loués par le peuple brésilien, à une exception près.

Neymar manquait à l’appel. La superstar du pays n’a pas répondu présent pendant le tournoi. Avec "seulement" deux buts et deux passes décisives, les performances du joueur du Paris Saint-Germain paraissaient poussives. Au-delà de l’aspect sportif de ses prestations, le Brésilien fut l’objet de moqueries tout au long de la compétition, et après, pour sa tendance quasi-systématique à en rajouter après chaque contact. Hier, le joueur s’est enfin exprimé sur cette polémique, aux proportions mondiales, via les réseaux sociaux. « Des marques de crampons, un coup de genou dans la colonne, des coups sur les pieds… Vous pouvez penser que j’exagère. Et parfois, j’exagère. Mais c’est vrai que je souffre sur le terrain. »

Une incapacité à gérer les émotions

Si le monde s’est chargé de détourner les exagérations de Neymar, au Brésil, c’est le manque de reconnaissance envers le soutien inconditionnel dont il a bénéficié qui ne passe pas. Tandis que tous les joueurs brésiliens ont tenu leur rang et se sont expliqués devant les médias ou les fans directement, Neymar s’était déjà envolé pour ses vacances. Lors de la vidéo posté sur les réseaux sociaux, le grand absent des nommés au trophée Best de la FIFA s’explique :

« Je n’ai pas encore appris à gérer l’enfant qui est en moi. Parfois il enchante, d’autres fois il énerve tout le monde. Je veux laisser vivre cet enfant en moi, mais uniquement sur le terrain. Vous croyez que je suis tombé ? Je me suis effondré. J’ai tardé à accepter les critiques, à me regarder dans la glace. » 

À quelques jours de son retour dans le groupe du champion de France, le meilleur joueur de Ligue 1 annonce le retour d’un homme en très grande forme. « Je suis tombé. Mais il n’y a que ceux qui tombent qui peuvent se relever. Vous pouvez me jeter la pierre ou m’aider à rester debout. Parce que quand je suis debout, mon ami, tout le Brésil se lève avec moi. ». Les futurs adversaires du PSG sont prévenus.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté