Lucas Ocampos révèle comment Marcelo Biesla l'a totalement transformé

Florian M. - samedi 11 mai 2019 0 Like

Ce vendredi, le quotidien régional La Provence a publié l'entretien de Lucas Ocampos. L'Argentin arrivé à l'Olympique de Marseille en 2015 a su taper dans l'oeil de Rudi Garcia pour s'imposer comme un joueur essentiel dans la rotation. Cette saison, il est d'ailleurs l'un des meilleurs joueurs de l'OM, notamment grâce à son dévouement pour le collectif.

Dans son interview, le natif de Quilmes, en banlieue de Buenos Aires, a évoqué les différents entraîneurs qu'il a croisés au cours de sa jeune carrière. Malgré ses 24 ans, Lucas Ocampos a déjà été sous les ordres de Claudio Ranieri, de Marcelo Bielsa, ou encore de Leonardo Jardim. Des entraîneurs emblématiques du football européen, pour qui le jeune joueur a un respect absolu.

"C'est pour cela qu'il est unique"

Très marqué par son travail avec Bielsa, Lucas Ocampos évoque ce qu'El Loco lui a apporté durant leur collaboration : "Tactiquement, on a énormément travaillé. C'est un coach qui se concentre beaucoup sur ce domaine. Avec lui, j'ai redécouvert ce qu'est le football. Il est clair que ses séances d'entraînement étaient très compliquées. Mais j'ai adoré travaillé avec lui, c'était absolument révolutionnaire. Certains coachs t'accompagnent au quotidien sans impacter ce que tu es au fond de toi. C'est pour cela qu'il est unique. Il a su modeler ma vision de ce sport. Grâce à lui, je ne suis plus le même joueur ni le même homme. Je ne le remercierai jamais assez pour ça. La mentalité qui m'anime aujourd'hui est le fruit de notre collaboration."

L'ailier argentin enchaîne sur le moment où Bielsa a annoncé son départ de l'OM : "Je n'ai pas pleuré. Je n'avais pas une relation particulière avec Marcelo. C'est un homme assez distant, on a dû parler que quatre fois lors de son passage à l'OM. Quand je suis arrivé de Monaco, il ne m'a adressé la parole qu'au bout de sept jours. C'était à Rennes, après m'avoir remplacé suite à l'expulsion de Lemina. Il m'a simplement dit : 'Bien joué Lucas". Il est charismatique, mais ce n'est pas l'entraîneur qui va sublimer son groupe en nouant une relation étroite avec chaque joueur. C'est le contraire de Leonardo Jardim, qui est tout le temps derrière toi pour te remotiver et te donner de la confiance."

Un récit qui rappelle que Marcelo Bielsa n'est là que pour une chose : gagner avec sa manière.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté