La vraie raison pour laquelle l'OM n'a pas fait le forcing pour Balotelli

Jonathan Ferdinand - mardi 21 août 2018 217 Likes

Lundi soir, l'OGC Nice a mis fin au feuilleton Mario Balotelli. L'attaquant italien restera une saison supplémentaire du côté de l'Allianz Riviera et ne rejoindre pas l'Olympique de Marseille. Du côté de certains supporters marseillais, c'est la douche froide. Tout l'été dans la presse ou sur les réseaux sociaux, ils auront enquêté, guetté les moindres rumeurs. En vain, "Super Mario" ne sera pas Olympien la saison prochaine. Et visiblement, l'OM ne peut s'en prendre qu'à lui même.

C'est en tout cas ce qu'a déclaré Jean-Pierre Rivère dans les colonnes de L’Équipe mardi matin. "L'OM a proposé entre zéro et 2,5 M€, mais jamais plus, a expliqué le président niçois. On a eu une première offre pour Mario à zéro euro, mais, en contrepartie, l'OM s'engageait à nous vendre Rémy Cabella pour 5 M€. On a eu également une proposition d'achat de Mario à 2,5 M€, avec une offre de vente de Cabella à 2,5 M€ (…). Mario était soi-disant sa priorité absolue mais l’OM l’a raté pour 1,5 M€." Étrange quand on sait que le club marseillais a encaissé près de 30 M€ avec la seule vente de Franck Zambo Anguissa à Fulham.

Ce mardi, La Provence avance un début d'explication à l'attitude marseillaise sur le dossier, tantôt déterminée, tantôt frileuse. En effet, le quotidien explique que le clan du joueur, son agent Mino Raiola en tête, et la direction de l'OM n'étaient pas sur la même longueur d'ondes d'un point de vue contractuel. Raiola et Balotelli n'auraient pas voulu entendre parler d'un contrat d'une durée supérieure à un an plus une en option. Une condition qui aurait refroidit l'OM, au regard de l'effort financier nécessaire, et qui par conséquent n'a pas surenchéri dans le dossier.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté