Les origines africaines de Cristiano Ronaldo

Antoine Mérand - mardi 18 septembre 2018 1.7k Likes

L’effet papillon, ce fameux principe qui dit que chaque chose est la conséquence d’une autre et que tout finit par se succéder comme des dominos sans que personne n’y puisse quoi que ce soit, vient de frapper une nouvelle fois : dans les années 1450, lorsque les flottes portugaises débarquent sur les îles du Cabo Verde (Cap-Vert), situées sur les côtes de l’Afrique de l’Ouest, rien ne les relient au football, qui n’existait pas encore. Mais à force de plusieurs siècles de colonisation, le sang africain et portugais fusionnent, pour donner naissance à Isabel Rosa, grand-mère de José Dinis Aveiro, lui-même père de… Cristiano Ronaldo.

Les origines africaines de CR7

Guillem Balague, correspondant espagnol pour le média britannique Sky Sports, a publié en 2015 une biographie sur le champion d’Europe portugais Cristiano Ronaldo. Récemment traduit en Italien du fait de son transfert à Turin, les journalistes transalpins ont découvert que l’ancien joueur du Real avait du sang africain, de par son arrière-grand-mère, Isabel Rosa, originaire du Cap-Vert. Selon Guillem Balague, cela « explique peut-être en partie la force musculaire de Ronaldo, au niveau des fibres ».

Dans son livre, on apprend également que le père de Cristiano, petit-fils d’Isabela Rosa et décédé en 2005, n’a pas beaucoup été présent pour sa famille de son vivant : « J’ai suivi les traces de son enfance, j’ai parlé avec des amis à Madère, dans une banlieue pauvre, où il (Ronaldo) a grandi sans l’affection d’un père alcoolique. » Dans une interview accordé à La Republica, Balague en déduira que cette enfance difficile est la raison qui a poussé Ronaldo à voir en Sir Alex Ferguson la figure paternelle dont il a cruellement manqué.

Cristiano Ronaldo, un personnage décidément plus complexe qu'il n'y parait.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté