La demande surréaliste de Marine Le Pen et son parti au sujet des Algériens

Hugo Saturnin - vendredi 12 juillet 2019 0 Like

Au terme d’une rencontre accrochée, l’Algérie s’est qualifiée pour les demi-finales de la CAN en venant à bout de la Côte d’Ivoire aux tirs au but (1-1, 4-3 t.a.b). Une qualification acquise dans la douleur qui a suscité une grande euphorie auprès des supporters des Fennecs. Des milliers de fans algériens se sont d’ailleurs rassemblés ce jeudi soir sur les Champs-Elysées pour fêter cette qualification.

Néanmoins, la fête a été entachée à cause de quelques débordements. Deux magasins situés à proximité des Champs-Elysées à Paris ont été pillés ce jeudi soir par plusieurs dizaines de personnes en marge de ce rassemblement. À Montpellier, une mère de famille est décédée après avoir été percutée avec ses enfants par la voiture d’un supporter algérien, qui a perdu le contrôle.

Quelques heures après ces incidents, le Rassemblement National (RN), parti de Marine Le Pen, est sorti de son silence. Le parti d'extrême droite a demandé au gouvernement d'interdire aux supporters d'accéder à l'avenue parisienne dimanche soir pour le match qui opposera l’Algérie au Nigeria.

“Loin de n'être que des manifestations de joie de simples amateurs de football comme le décrivent la plupart des commentateurs, il s'agit de véritables démonstrations de force dont l'objectif est de signifier ostensiblement une présence massive et un rejet de la France. Les incidents graves de ce jeudi, pourtant prévisibles, n'ont pas été correctement anticipés par les autorités", explique le RN. 

En outre, le RN juge "intolérable que les Champs-Élysées, quelques heures après le défilé de nos armées, deviennent une marée de drapeaux algériens et soient le théâtre de rassemblements et de débordements de la part d'individus se réclamant d'un pays étranger. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner doit empêcher ce dimanche 14 juillet l'accès aux Champs-Élysées à ces supporteurs, et y interdire, au nom de l'ordre public, le drapeau algérien, a ainsi expliqué le parti de Marine Le Pen dans un communiqué. Surréaliste. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté