Pourquoi il y aura finalement un pasillo lors de Barça-Real

Jonathan Ferdinand - dimanche 06 mai 2018 2.2k Likes

Dimanche soir, le foot espagnol va se parer de ses plus beaux apparats. Le FC Barcelone reçoit le Real Madrid pour le second Clasico de la saison en Liga. Un match sans enjeu pour le titre puisque le Barça est champion d’Espagne depuis plusieurs semaines maintenant. Pour le Real, il s’agit d’avantage d’une préparation XXL à la prochaine finale de Ligue des Champions prévu face à Liverpool que d’un match à trois points. Une rencontre qui a débuté bien avant ce dimanche avec les polémiques au sujet du pasillo, la haie d’honneur normalement réservée au champion.

Comme le Barça ne l’avait pas fait lors du Clasico aller pour le titre de champion du monde obtenu par le Real en décembre, le club de la capitale espagnole entendait rendre la pareille. Zinédine Zidane et les siens avaient dans la tête l'idée de boycotter le pasillo au Camp Nou pour le titre de champion d’Espagne du Barça. Toutefois, le Real Madrid pourrait bien revenir sur sa décision et finalement faire une haie d’honneur au Camp Nou. Pas pour le club catalan mais pour Andrés Iniesta. L’icône du foot espagnol dispute en effet son dernier Clasico avant de rallier la Chine. De l’autre côté des Pyrénées, au-delà des rivalités entre barcelonais et madrilènes, c’est la fin d’une époque. Le héros de la finale 2010 tire sa révérence sur les terrains espagnols.

"Un pasillo pour Iniesta"

Le journal barcelonais Mundo Deportivo et le journal madrilène Marca ont chacun évoqué l’hypothèse d’un pasillo pour "Don Andrés". Et si le Barça réserve unilatéralement une haie d’honneur à Iniesta, il ne serait pas étonnant de voir ses coéquipiers de sélection comme Sergio Ramos ou encore Daniel Carvajal se mêler à l’initiative. En tout cas, sur les réseaux sociaux, le hashtag "UnPasilloPourIniesta" circule depuis quelques heures. Pasillo blaugrana et merengue ou pas, ce dernier Clasico risque d’être fort en émotions pour le milieu de terrain. S’il a été ménagé cette semaine en raison d’une douleur musculaire, aucun doute, l’emblématique n°8 foulera, pour l’une des dernières fois, "sa" pelouse dimanche soir.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté