Pourquoi Pochettino ne devrait pas succéder à Zidane au Real Madrid

Jonathan Ferdinand - dimanche 03 juin 2018 390 Likes

Depuis l’annonce de son départ du Real Madrid jeudi, Zinedine Zidane a mis Florentino Pérez dans une position bien inconfortable. Celle de trouver un successeur à hauteur d’un entraineur qui a remporté trois Ligue des Champions consécutives et mis la Casa Blanca au sommet du football européen. Une tâche hautement compliquée pour le président madrilène. Un après Zidane mal négocié pourrait même être un coup dur, d’un point de vue électoral, pour Pérez.

Dans la capitale espagnole, un nom revient avec insistance depuis le coup de tonnerre provoqué par Zidane, celui de Mauricio Pochettino. L’entraineur de Tottenham est vu par les dirigeants madrilènes et de nombreux observateurs comme le successeur idéal. En Premier League, le coach argentin a su mettre Tottenham dans les plus hautes sphères du classement face à des mastodontes comme Manchester United, City ou Chelsea. Une performance qui n’est pas passée inaperçue du côté de Santiago Bernabeu. Toutefois, l’ancien joueur et entraineur de l’Espanyol Barcelone sera difficile à arracher aux Spurs.

Parce que Daniel Levy ne veut pas négocier…

Selon l’édition dominicale de Marca, Daniel Levy, le président du club londonien ne souhaite pas négocier avec le Real Madrid. Le quotidien madrilène y consacre même sa Une. L’homme d’affaires serait satisfait du travail effectué par l’ancien joueur du Paris Saint-Germain et entendrait le conserver pour la saison prochaine, la première dans le nouveau stade. Si Mauricio Pochettino aurait reçu un appel de la présidence madrilène, qu’il aurait écouté l’offre, c’est surtout celui de Daniel Levy qui faudra faire sonner dans les prochains jours.

…A moins que le Real ne mette la main au portefeuille.

Et des coups de fil au président des Spurs, Florentino Pérez pourra en passer plusieurs. Puisque d’après le très sérieux Times, Daniel Levy ne ferait plus la sourde oreille à partir d’un certain montant. Il réclamerait tout simplement le paiement de l’ensemble du bail qui lie Pochettino à Tottenham jusqu’en 2023, soit 48 M€ ! Si le Real cède, l’Argentin deviendrait alors l’entraineur le plus cher du monde. Et la Casa Blanca sait que Levy ne lâchera pas le morceau, Gareth Bale et Luka Modric s’en souviennent. Le président londonien avait contraint son homologue madrilène à débourser 101 M€ pour le Gallois et 35 M€ pour le Croate.

Selon les toutes dernières informations en provenance d’outre-Manche, l’Argentin aurait demandé à son président de le laisser rejoindre la capitale espagnole. Mais comme dit plus haut, Daniel Levy est dur en affaires. Une chose est sûre, le feuilleton Pochettino est loin d’être terminé.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté