La somme que doit dégager le PSG pour éviter une sanction de l'UEFA

Jonathan Ferdinand - lundi 24 décembre 2018 659 Likes

Depuis que le Paris Saint-Germain s'est attaché les services de Neymar et Kylian Mbappé, il est dans le viseur de l'UEFA pour non-respect du Fair-Play Financier (FPF). Si pendant un temps l'instance européenne avait classé sans suite son dossier sur le PSG, elle l'a rouvert depuis et observe de bien plus près la situation comptable du club. L'UEFA se montre bien plus pointilleuse qu'au premier regard et les dirigeants parisiens pourraient bien en faire les frais.

En effet, selon les calculs de Mediapart, qui reprend des documents des Football Leaks, le PSG devra dégager 170 millions d'euros de recettes supplémentaires d'ici la fin de la saison 2019-2020, s'il perd ses recours avec l'UEFA ou ne trouve pas d'accord avec l'instance européenne. 170 millions dans 18 mois pour respecter le FPF, dont 50 millions d'euros d'ici juin prochain. Un objectif qui a conduit L’Équipe à relayer l'information sur une potentielle vente de Neymar ou Mbappé pour rester dans les clous de l'UEFA. Article qui a irrité le PSG à tel point que celui-ci a mis en place un regrettable boycott du journal qui, depuis, ne peut plus poser de question lors des conférences presse ou accéder au centre d’entraînement par l'intermédiaire de ses journalistes.

Le FPF attaquable en justice, le PSG aux aguets

Si les calculs de Mediapart sont bons et ses informations véridiques, les 170 M€ seront compliqués à trouver pour le PSG. À moins de signer un important sponsor, sachant que la compagnie aérienne Emirates disparaîtra du maillot le 1er juillet prochain. Autre solution, plusieurs ventes de joueurs pour un gros montant. Mais le PSG n'écarte plus la possibilité d'attaquer en justice le Fair-Play Financier. Une attaque en justice rendu possible puisque la Cour de Justice de l'Union européenne a récemment prévenu l'UEFA que son FPF est un "système d'autorégulation qui contrevient à la liberté d'investissement".  De quoi faire réfléchir le PSG en cas de sanctions lourdes à son encontre. Affaire à suivre donc...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté