Comment le PSG envisagerait de financer le transfert d'Allan à 100M€

Jonathan Ferdinand - jeudi 24 janvier 2019 2k Likes

Idrissa Gueye, Leandro Paredes, Frenkie de Jong, Renato Sanches et Allan : ces cinq noms sont annoncés plus ou moins proches du Paris Saint-Germain depuis début janvier ou avant pour certains. Mais pour l'instant, à une semaine de la clôture du mercato hivernal, personne n'est venu garnir les rangs décimés du milieu de terrain parisien. Pis, De Jong a rejoint les rangs du FC Barcelone afin de réaliser "son rêve" : porter la tunique blaugrana.

Si les joueurs les plus proches de rejoindre la capitale semblent être Idrissa Gueye et Leandro Paredes, la piste menant à Allan pourrait bien aboutir à la surprise générale. Malgré son prix exorbitant (autour de 100M€), le milieu de terrain brésilien de 28 ans pourrait bien atterrir au PSG cet hiver. Le club parisien aurait en effet trouvé une solution pour financer sa venue tout en respectant les contraintes du fair-play financier de l'UEFA. Selon Carlo Alvino, sérieux journaliste de Sky Italia et correspondant du Napoli pour la chaîne, le PSG et le club partenopei "sont très proches de conclure". Mais une question se pose : comment le PSG va-t-il pouvoir financer cette piste de 100M€ voire 120M€ si on écoute le président napolitain Aurelio De Laurentiis ?

Selon la presse italienne, Carlo Avino donc, mais aussi Il Mattino et le Corriere dello Sport, l'astuce parisienne est simple. Le club paierait une indemnité de transfert, dont on ne connaît pas encore le montant, à laquelle pourrait s'ajouter un investissement qatari. Un sponsoring maillot de plusieurs saisons de Qatar Airways sur le maillot bleu ciel des Napolitains a été évoqué. Une information à prendre avec des pincettes mais qui semble intelligente. Notamment car il n'y a rien d'illégal là-dedans : un club A accepte une indemnité venant d'un club B, ni plus ni moins en ce qui concerne le transfert. Difficile donc de voir l'UEFA retoquer cette idée.

Mais cette solution demeure une option permettant de contourner une règle. Le président de la Liga Javier Tebas ne se gênera pas pour dire que le PSG triche une nouvelle fois, le grand public aussi, certainement. Reste que signer un joueur de la trempe d'Allan, au lendemain d'avoir perdu le dossier De Jong face au Barça, serait un énorme coup d'éclat pour le Paris Saint-Germain.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté