PSG : le coup de génie d'Antero Henrique à 64M€

Jonathan Ferdinand - mardi 03 juillet 2018 2.6k Likes

En s'offrant Dani Alves, Yuri Berchiche, Neymar et Kylian Mbappé pour plus de 400M€ l'été dernier, le Paris Saint-Germain savait qu'il allait avoir du mal à rentrer dans les clous du fair-play financier de l'UEFA. Le club parisien se doutait par ailleurs que l'instance allait appliquer une décote à ses contrats de sponsoring passés avec des partenaires qataris... Une difficulté de plus pour équilibrer la balance recettes-dépenses. Dos au mur après son mercato sensationnel, le PSG ne pouvait faire autre que jouer aux bons élèves, quand bien même il soit accusé "de tricher", ou "de pisser dans la piscine" par le président de la ligue espagnole Javier Tebas, amer de voir Neymar quitter la Liga pour la Ligue 1.

Depuis l'été dernier, le PSG s'affaire donc à dégraisser avant de penser à recruter. Et pour mieux vendre, Paris a fait venir un certain Antero Henrique : réseau long comme le bras, la négoce rodée. Si le directeur sportif portugais, en poste depuis juin 2017, a beaucoup dépensé, il a aussi rapporté gros au club rouge et bleu. En témoigne le montant de ses ventes cumulées depuis l'été dernier : 149M€ hors bonus. Si ce n'est pas sa spécialité ni sa vocation première, le Paris Saint-Germain peut désormais rivaliser avec l'AS Monaco et l'Olympique Lyonnais, aussi bons vendeurs que la Chine est bonne acheteuse. Un PSG qui ne sait pas vendre, c'est désormais de l'histoire ancienne. Antero Henrique a aussi été recruté au FC Porto pour ça : savoir valoriser ses actifs.

La fuite des talents endiguée ?

Savoir vendre est un autre levier de croissance pour le club francilien, qui ne pourra se permettre de jouer avec le feu à chaque mercato estival. Heureusement, Henrique est là. Depuis que l'ancien directeur sportif du FC Porto officie, le PSG a engrangé de jolies sommes pour des joueur en fin de cycle dans ses rangs : Lucas (29M€, +4M€ de bonus), Serge Aurier (25M€, +2M€), Blaise Matuidi (20M€, +10M€), Javier Pastore (25M€). Par ailleurs, Paris sait désormais garder ses joueurs ou bien les vendre, en témoignent le premier contrat pro signé par Yacine Adli, pisté par Arsenal, ou les ventes de Jean-Kevin Augustin (16M€), Odsonne Edouard (10M€) et Jonathan Ikoné (5M€), avec des pourcentages à la revente. Et les bonnes affaires ne sont peut-être pas terminées puisque selon toute vraisemblance, le Polonais Grzegorz Krychowiak et l'Argentin Angel Di Maria pourraient eux aussi plier bagage cet été. Reste l'épineux dossier Jesé, dont le prêt à Stoke a été catastrophique. Mais là, la bonne vente relève plus du miracle que de l'art de la négociation.

C'est aussi en étant efficace sur ses ventes que le PSG pourra "rêver plus grand". Antero Henrique est l'homme de la situation, lui qui a permis aux Parisiens d'empocher 64M€ en quelques semaines avec les ventes de Pastore, Berchiche, Edouard et Ikoné. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté