Liverpool-Real : Salah et Mané ont tranché concernant le jeûne du ramadan

Jonathan Ferdinand - jeudi 24 mai 2018 6.1k Likes

Samedi, c'est le grand jour. Les deux "meilleures" équipes d'Europe de la saison s'affrontent à Kiev pour la finale de la Ligue des Champions. Le Real Madrid sera opposé à Liverpool pour une rencontre qui semble un poil déséquilibrée, sur le papier tout du moins. En effet, Madrid, double tenant du titre, peut s'offrir une troisième couronne européenne de suite en disposant des Reds, de retour en finale de C1 pour la première fois depuis 11 ans. Et vraisemblablement, l'attaque anglaise pourrait bien partir avec un désavantage physiologique.

En effet, selon le média égyptien Al Masry al Youm, proche de l'entourage de Mohamed Salah, ce dernier respectera le jeûne du ramadan y compris samedi, jour de finale. Depuis le 16 mai dernier, il suit la tradition musulmane et n'entend pas "casser" son jeûne malgré "l'exception" accordée aux sportifs de haut-niveau (considérés en voyage). Depuis une semaine, les séances de Salah seraient ainsi adaptées. D'après cette même source, la performance de l’Égyptien ne sera pas "affectée". Autorisé à s'alimenter et boire à partir de 20h57 samedi (heure locale), il aura moins d'une petite heure pour recharger ses batteries puisque le coup d'envoi de la finale sera donné à 21h45 (toujours en heure locale).

El Zhar "joue mieux" pendant le ramadan

L'attaquant égyptien sera donc en pleine digestion au moment du coup d'envoi, tout comme Sadio Mané, son partenaire d'attaque, qui respecte lui aussi ses devoirs religieux. Avec Roberto Firmino, les deux joueurs de confession musulmane sont les principaux atouts offensifs de Liverpool. Si le média égyptien se voulait rassurant, Nabil El Zhar ne semble pas alarmiste non plus pour Salah et Mané. Interrogé par Marca, le joueur de Leganés a confié qu'il "jouait mieux pendant le mois du ramadan" car "il se sent plus propre à l'intérieur". Le nutritionniste Jésus Munoz n'est pas aussi optimiste : "Même s'ils se sentent plus propre, ils sont moins parés pour les exercices physiques. Si Salah respecte en tout point le ramadan, sa performance sera affectée."

En 2009, Karim Benzema avait décidé de ne pas respecter le ramadan. Yaya Touré ou Nacer Chadli avaient fait de même en 2014 lors du Mondial brésilien, tout comme Mesut Özil à l'Euro 2016. Si faire le jeûne du ramadan est tout à fait respectable, espérons que Salah et Mané ne connaîtront pas de pépins physiques.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté