Rami révèle ce que Deschamps lui a dit après l'affaire de l'extincteur

Colin D. - jeudi 19 juillet 2018 5.2k Likes

La Coupe du monde fut une expérience hors du commun pour les 23 joueurs sélectionnés ainsi que pour le staff présent en Russie. Les confessions et témoignages des joueurs se succèdent depuis le retour des héros sur le territoire français. Ce matin, le quotidien sportif L’Équipe dévoilait l’interview du défenseur Adil Rami. À défaut d’être utilisé sur le terrain par Didier Deschamps, le joueur de l’Olympique de Marseille a tenu une place importante au sein du groupe. Au delà de son rôle de guide dû à son statut, Adil Rami s’est également illustré par sa capacité à amuser la galerie. Le vétéran des champions du monde est revenu sur le fameux épisode de l’extincteur.

« On était assis dehors. Le coach était au téléphone en pyjama. Il est venu vers nous. Je me suis dit que j’allais en prendre plein la gueule. Et, d’un coup, il a fait demi-tour. Le lendemain matin, il me croise et il me dit : "Oh le pompier, ca va ?‟ Ça m’a soulagé car j’avais la boule au ventre. Au final on a déconné jusqu’à 5 heures du matin avec cette histoire ». Pour rappel, suite à la bataille d’extincteur dont Rami fut l’instigateur, tout l’hôtel fut évacué pour raisons de sécurité.

La scène qui a déclenché le coup de folie de Rami et son extincteur :

Une relation métamorphosée entre les deux hommes

Si il a totalement adhéré au discours du son sélectionneur en Russie, la nouvelle quant à sa non titularisation en demi finale de l’Euro en 2016 fut plus difficile à encaisser pour Adil Rami. « J’avais pleuré. Ça m’avait fait vraiment mal à l’époque mais cette fois cela n’avait rien à voir. Il y avait une défense (Umtiti-Varane) qui marchait du tonnerre » explique-t-il. Tandis que la relation entre les deux hommes n’a pas toujours été au beau fixe. Cette épopée commune leur a permis de mieux se connaître selon l’ancien lillois. « Je l’apprécie énormément comme tout le groupe, j’ai beaucoup appris sur lui et de lui. Il a mis des règles sur le plan défensif mais il nous a encouragés à prendre du plaisir. On était libres. Par le passé, j’ai eu des doutes sur lui, j’ai eu du mal à accepter son fonctionnement. Je le trouvais dur, strict. » En dépit des doutes avant le Mondial, Didier Deschamps a su composer son groupe des 23 de la meilleure des manières possible. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté