Le jour où Ricardo a stoppé un penalty... sans gant !

Jonathan Ferdinand - vendredi 13 juillet 2018 1.4k Likes

Que l'on soit joueur ou fan de foot, il y a des moments forts que l'on n'oublie pas. Si Eder se souviendra toute sa vie qu'il a donné au Portugal le premier titre majeur de son histoire avec l'Euro 2016, Ricardo se remémora quant à lui toujours le quart de finale de l'Euro 2004 face à l'Angleterre. Un match que tout le peuple portugais voit à l'époque comme une étape. Le championnat d'Europe se déroulant à domicile, l'objectif n'est pas de bien figurer mais de gagner. Figo, Maniche, Deco et le jeune Cristiano Ronaldo doivent permettre d'aller au bout.

Mais ce soir là, le héros se nomme Ricardo. Il n'est pas attaquant ou milieu mais bien gardien de but. Il évolue alors au Sporting Portugal et n'était pas le favori pour garder la cage portugaise avant le début de la compétition. Le portier du FC Porto Vítor Baía, tout frais vainqueur de la C1, avait la préférence de l'opinion publique. Heureusement pour le Portugal, le sélectionneur Luiz Felipe Scolari maintient sa confiance à Ricardo. Et celui-ci le lui a bien rendu. Menés dès la 3e minute suite à un but de Michael Owen, les Portugais courent après le score pendant 80 minutes. Helder Postiga parvient finalement à arracher une prolongation.

Prolongation durant laquelle le Portugal prendra les devants grâce à Rui Costa, avant que Frank Lampard n'envoie les deux équipes aux tirs au but. Et c'est là que le héros Ricardo entre en scène. Il arrête le premier tir anglais, David Beckham échoue. Le Portugal n'en profite pas, Rui Costa manque son tir. Alors que Darius Vassell s'avance en tant que 7e tireur, Ricardo tente un coup : il ôte ses gants. Et ça marche ! Le gardien portugais repousse la tentative. Immédiatement, Scolari ordonne à Ricardo de tirer, histoire de surfer sur l'ascendant psychologique. Un nouveau coup de poker gagnant, le Lisboète transforme son penalty et envoie le Portugal en demi-finale. 

Ricardo, héros du Portugal à l'Euro 2004 (tirs au but à partir de 3min08) :

Un titre que le Portugal ne parviendra pas à décrocher face à une étonnante équipe grecque, qui s'impose en finale cette année-là (1-0). Ricardo montrera quant à lui son attachement à l'équipe d'Angleterre. Deux ans plus tard, toujours en quarts de finale mais en Coupe du monde cette fois, il se montrera à nouveau décisif lors de la séance de tirs au but. Avec ses gants pour le coup, il arrêtera trois des quatre tentatives anglaises avant que Cristiano Ronaldo n'envoie le Portugal en demies face à la France. La suite, on la connaît. Une nouvelle désillusion, mais la Seleção portuguesa s'est trouvée un gardien de légende.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté